Syndicat des Orthoptistes Autonome SNAO actualités syndicales (archives)
 
 
Connexion adhérents

Mot de passe oublié ?
connection adhérents


 
 

SNAO
22 rue Richer
75009 PARIS
Tél : 01 40 22 03 04
Fax : 01 40 22 03 12 contact@orthoptiste.pro

 
 
ACCUEIL > Ressources documentaires > Les archives des manifestations, actualités et communiqué de presse > actualités syndicales (archives) > Extrait Dépêche APM (Agence de Presse Médicale) sur les coopérations (...)

Extrait Dépêche APM (Agence de Presse Médicale) sur les coopérations professionnelles ophtalmologistes/orthoptistes

"Les coopérations professionnelles entre ophtalmologistes et orthoptistes encouragées

PARIS, 20 septembre 2010 (APM) - Les coopérations professionnelles entre ophtalmologistes et orthoptistes ont été encouragées, lors d’une journée organisée samedi par le Syndicat national des ophtalmologistes de France (Snof) à Orly à propos de la délégation de tâches.

Le syndicat a réuni 200 ophtalmologistes et des représentants des autorités de santé pour faire état de l’expérience en matière de délégation de tâches, "solution au casse-tête de la spécialité et pour l’avenir de la prise en charge de la santé de la vue des Français".

En ouverture de la journée, la directrice de la direction générale de l’offre de soins (DGOS), Annie Podeur, s’est exprimée en faveur des coopérations professionnelles entre ophtalmologistes et orthoptistes, a rapporté à l’APM le président du Snof, le Dr Jean-Bernard Rottier.

"C’est la consécration des coopérations entre ophtalmologistes et orthoptistes face aux besoins sanitaires aux dépens de la solution optométristes", a-t-il déclaré. Ces coopérations sont facilitées par l’article 51 de la loi hôpital, patients, santé et territoires (HPST), rappelle-t-on.

Le syndicat se réjouit que cette collaboration soit reconnue comme "la seule souhaitable et viable pour l’avenir de la filière visuelle française" et que le recours aux optométristes soit définitivement exclu.

Depuis plusieurs années, le Snof tente d’avertir les autorités sur les conséquences des problèmes de démographie médicale en ophtalmologie. La profession devrait perdre 1.500 médecins au cours des 10 prochaines années et le nombre d’actes à réaliser augmente en raison du vieillissement de la population et de l’évolution des pathologies et de leur prise en charge. A échéance de 10 ans, il devrait y avoir un déficit de 13 millions à 15 millions d’actes (sans professionnels pour les assumer).

Le syndicat défend un modèle de coopération avec les orthoptistes s’opposant aux optométristes, professionnels formés dans les facultés des sciences (cf dépêche APM HMNEB002). Les ophtalmologistes ont été les premiers libéraux à participer aux expérimentations "Berland", faisant la démonstration de l’intérêt de cette délégation de tâches.

La directrice de la DGOS a aussi indiqué que les agences régionales de santé (ARS) soutiendraient ces démarches de coopération, y compris avec des dispositifs d’aide financière, notamment en secteur 1, a ajouté le président du syndicat.

Annie Podeur a annoncé une réforme de la formation des orthoptistes par décret d’ici fin 2010.

Elle a par ailleurs indiqué qu’il avait été demandé à la Haute autorité de santé (HAS) de valider la certification ISO 9001 menée par des ophtalmologistes comme l’évaluation des pratiques professionnelles (EPP). Le Snof se réjouit de cette annonce et de la reconnaissance de sa démarche.

UN CHANTIER A OUVRIR POUR LE DOSSIER OPTIQUE PARTAGE

Enfin, la directrice de la DGOS a annoncé la mise en chantier rapide du dossier optique partagé (DOP).

Il s’agit d’un dossier médical personnel (DMP) limité au mode de l’optique permettant aux ophtalmologistes, orthoptistes et opticiens d’avoir accès aux données de réfraction et prescription de lunettes d’un patient. L’accès à ces données permettrait une application plus facile des avancées du décret de 2007 qui autorise les opticiens, dans certaines conditions, à renouveler les lunettes d’un patient sans nouvelle ordonnance. Cela éviterait aussi aux ophtalmologistes de réaliser les duplicatas d’ordonnances qui leur sont souvent demandés.

Interrogé par l’APM, Laurent Milstayn, président du Syndicat national autonome des orthoptistes (Snao), a salué l’annonce sur la réforme des études d’orthoptie. "Il n’y a pas eu de réforme depuis 1966 et nous réclamons de nouveaux programmes depuis longtemps", a-t-il indiqué. Néanmoins, il reste à en connaître le contenu.

Il se réjouit aussi des annonces faites sur les coopérations interprofessionnelles. "La journée a été très intéressante et les orthoptistes sont tout à fait favorables à travailler avec les ophtalmologistes", a indiqué Laurent Milstayn. Il est cependant opposé à l’annonce faite par les ophtalmologistes de faire réaliser un certain nombre d’actes par leurs secrétaires médicales (mesure de la réfraction derrière un appareil jusqu’à la prise de tension oculaire)."

sl/ab/APM polsan redaction@apmnews.com

SLNIK004 20/09/2010 15:39 OPHTAL ACTU



Dans la même rubrique
Assemblée Générale du SNAO 2012 : Intervention de Madame Marie-Hélène ABADIE | Assemblée Générale du SNAO : Dimanche 21 mars 2010 | Assemblée Générale SNAO 2010 en images | ASV | Délégations de tâches : Rapport Hénart | Enquêtes UNAPL | Extrait Dépêche APM (Agence de Presse Médicale) sur les coopérations professionnelles ophtalmologistes/orthoptistes | Flash Info UNPS : Motion ASV | L’assemblée générale du SNAO du 20 mars 2011 en images | Les optométristes "ne décrochent" pas !!! | Les rendez-vous du SNAO en septembre | Lorraine : Orthoptie et Gérontologie | Oeil en coin de mars 2011 | Orthoptistes salariés de cabinets médicaux : Un nouvel avenant à votre Convention Collective. | PLFSS 2010 – Avantages familiaux | Réunion UNCAM/OPH/Orthoptistes du 15 juin 2012 | Taxe Professionnelle : Article paru dans "Les Echos" | Week-end du SNAO : 20 et 21 mars 2010
SPIP Plan du site Création site internet : Anthemis