Syndicat des Orthoptistes Autonome SNAO Clin d’oeil de 2015
 
 
Connexion adhérents

Mot de passe oublié ?
connection adhérents


 
 

SNAO
22 rue Richer
75009 PARIS
Tél : 01 40 22 03 04
Fax : 01 40 22 03 12 contact@orthoptiste.pro

 
 
ACCUEIL > Ressources documentaires > Archives du Clin d’Oeil > Clin d’oeil de 2015 > Clin d’oeil d’avril 2015

Clin d’oeil d’avril 2015

Introducation de la sécrétaire générale, Maria PLAZA

Depuis 2009, je vous adresse tous les mois le clin d’œil. Je l’ai mis en place car il me semblait essentiel que les adhérents aient des informations régulières et qu’il y ait un lien entre vous et le conseil d’administration. Cette communication me paraissait indispensable. Ce clin d’œil, petit à petit, s’est étoffé pour devenir ce qu’il est aujourd’hui avec des informations sur la politique de santé, sur l’actualité de la profession, des informations pratiques spécifiques aux libéraux, d’autres plus axées sur le salariat, quelques informations scientifiques, d’autres sur la formation… Bref un petit tour d’horizon de tout ce qui nous concerne, sur nos actions et de quoi vous aider dans votre pratique. Vos retours ont toujours été positifs et je vous remercie pour votre soutien. Mais cela prend du temps, et au vu de toutes mes activités en tant que Secrétaire Générale, j’ai fait le choix cette année de passer la main car il est difficile d’être partout et encore plus de tout bien faire. Je vais donc chercher à être plus active sur le terrain et je laisse Laurence Pache, qui s’occupe déjà de l’œil en Coin, prendre la suite. Elle lui donnera ainsi un nouveau souffle. Le Clin d’œil changera certainement de style mais cela est positif car il faut de nouvelles idées pour faire évoluer les choses. Je lui fais entièrement confiance et la remercie de le prendre en charge. J’ai tout de même un petit pincement en cœur en pensant que je ne vous ferais plus, tous les mois, un petit Clin d’œil mais je reste à votre disposition ;-) Merci à tous de m’avoir lue et de continuer à nous lire.

Voici donc le 1er Clin d’œil de Laurence Pache !

Le SNAO en deuil :

Nous avons appris avec tristesse la disparition de Jean Pierre BONNAC, le 23 avril dernier. Grande figure de l’optique et pionnier de la basse vision en France, il aura été l’inventeur des premières loupes électroniques qui ont permis à un grand nombre de personnes malvoyantes de conserver leur autonomie visuelle. Il est également à l’origine du développement de la lunetterie pour bébés et enfants par la mise au point de techniques et de produits spécifiques. Plus particulièrement dans notre pratique quotidienne, nous lui devons les échelles d’acuité MODE et l’indispensable proximètre. Ce grand professionnel a contribué largement à l’enseignement de l’optique en France auprès des opticiens, des médecins et bien sur des orthoptistes dans le cadre des formations UNRIO. Chacun aura apprécié la clarté de son enseignement, ses capacités d’écoute, sa patience, sa générosité, sa simplicité… Sa disparition laisse un grand vide dans le monde de la vision. Les orthoptistes lui sont à jamais reconnaissants de tout ce qu’il aura apporté à la profession.

Nouveau bureau :

Le Conseil d’Administration du SNAO s’est réuni le jeudi 9 avril pour la première fois après la tenue de l’Assemblée Générale du 22 mars dernier.

A cette occasion, le nouveau bureau a été élu dont voici la composition :

Président : Laurent MILSTAYN Vice présidentes : Véronique DISSAT Laurence PACHE Secrétaire Générale : Maria PLAZA Trésorière : Colette GRAFFEILLE Secrétaires adjointes : Karoline COURSAGET Laurence DELANNOY

Réunion étudiants :

Prochaine réunion d’information à l’attention des étudiants, futurs diplômés et jeunes diplômés Le S. N.A.O. organise, en partenariat avec la MACSF et le Centre d’information de Professionnel de santé, une réunion d’information le mardi 12 mai 2015 à partir de 17H30 au 22 rue Richer Escalier A 1 er étage 75009 PARIS. Tel : 01 40 22 03 04 Cette réunion vous permettra d’obtenir les outils essentiels pour lancer votre activité professionnelle que ce soit en libéral ou en salarié.

Afin de poursuivre la conversation et de poser vos questions sur le coté pratique de l’exercice orthoptique au quotidien, nous vous proposons de clôturer l’intervention autour d’un buffet.

Loi santé : les députés votent la généralisation progressive du tiers payant :

La fin de l’avance de frais de consultation chez le médecin est en bonne voie. Les députés ont voté la généralisation progressive du tiers payant, l’une des mesures-phares du projet de loi de modernisation du système de santé défendu par la ministre Marisol Touraine. Le tiers payant doit devenir « un droit » pour tous les assurés à la fin novembre 2017. Beaucoup des réticences (des médecins libéraux) viennent de leur inquiétude quant à la mise en œuvre technique et concrète du système. La dispense d’avance de frais ne concerne actuellement que 30% des consultations dans les cabinets médicaux de ville, essentiellement pour les patients bénéficiaires de la CMU-C et de l’aide médicale d’Etat. Le budget 2015 de la Sécurité sociale prévoit son extension aux bénéficiaires de l’ACS (aide à l’acquisition d’une complémentaire santé) à partir du 1er juillet. Les patients pris en charge à 100% par l’Assurance-maladie (maladies de longue durée type diabète, femmes enceintes...) pourront prétendre au tiers payant à partir de juillet 2016. Le dispositif doit ensuite être testé pour tous les assurés à partir de janvier 2017, pour devenir « un droit » à la fin novembre 2017.

Pas de reconnaissance de l’optométrie dans la Loi de Santé :

A ce stade de la discussion du texte en première lecture à l’Assemblée nationale, tous les amendements visant directement notre secteur ont été débattus mais aucun n’a été voté.

Alors que certains députés comptaient sur ce texte pour mettre en place certaines mesures sur l’optique, l’Assemblée ne les a pas suivis. Les cinq amendements susceptibles d’impacter directement la profession, examinés dans la soirée du 9 avril, n’ont pas été votés. Celui visant à mettre en place la profession d’opticien-optométriste a été retiré, comme celui ambitionnant de porter à 5 ans le délai de validité de l’ordonnance et celui prévoyant d’interdire les réseaux fermés en optique (comme cela est le cas dans les autres secteurs). L’amendement de Razzy Hammadi visant à sanctionner les ophtalmologistes n’indiquant pas l’écart pupillaire sur leurs ordonnances n’a pas été soutenu. Et celui prévoyant la création d’un diplôme d’Etat d’opticien-lunetier, sanctionnant une formation de trois ans, a également été rejeté.

A ce jour, la seule mesure touchant directement l’optique adoptée à l’Assemblée nationale dans le cadre du projet de loi de santé consiste à mettre en place un tarif social pour les équipements optiques vendus aux bénéficiaires de l’ACS. Notons cependant que le texte doit également faire l’objet d’une lecture au Sénat et d’une commission mixte paritaire qui devra s’accorder sur une version commune. Des dispositions touchant la profession sont donc susceptibles de réapparaître sous la forme d’amendements lors de ces étapes ultérieures. Mais non soutenues par le gouvernement et la majorité, elles ont peu de chances d’être maintenues dans le texte définitif.

Pour en savoir plus, cliquer ici

SUPPRESSION DE L’ORDONNANCE : LE SNOF (SYNDICAT NATIONAL DES OPHTALMOLOGISTES DE FRANCE) NE LÂCHE RIEN :

Le syndicat des ophtalmologistes s’indigne que le Sénat ait pu, ce week-end, voter l’amendement qui supprime l’obligation d’ordonnance pour les lunettes, y compris pour les moins de 16 ans, dans le cadre de l’examen du projet de loi Macron. "En supprimant cet alinéa, les sénateurs ont non seulement annulé le progrès apporté récemment par la loi Hamon (en mars 2014_NDLR), mais ils ont également ouvert la voie, pour les opticiens, à la prescription-vente de lunettes à des enfants de moins de 16 ans sans que ces derniers n’aient jamais vu de médecin. Ce faisant, ils remettent en question une politique de santé publique fondée, depuis des dizaines d’années, sur le dépistage et la prévention sanitaire des affections oculaire, en particulier auprès des plus jeunes", peut-on lire dans un communiqué du SNOF. Thierry Bour, son président, se dit "catastrophé par l’inconséquence des sénateurs". Le président du SNOF estime d’autre part que supprimer l’ordonnance est un coup porté au dépistage des jeunes mais également au reste de la population. "Ces dispositions risquent de générer des pertes de chances pour les patients. Les Français en sont par ailleurs conscients : selon la dernière étude SNOF-IFOP (2014), 71% d’entre eux s’opposent à ce qu’une personne non formée en faculté de médecine puisse effectuer un bilan oculaire et leur prescrire des lunettes".

Apprendre le système de santé… :

Le MOOC(Massive Open Online Course) , formation sur l’organisation de la santé, réalisé en français, consiste en un cycle d’enseignement de 6 semaines et cherche à répondre aux besoins des étudiants et professionnels, français et internationaux, qui souhaitent connaitre les principes fondamentaux et les caractéristiques de la santé publique et du système de santé français.

Ainsi, il se fixe quatre objectifs : 1. Définir le concept de santé et de handicap ainsi que les déterminants de santé. 2. Expliciter l’état de santé et les déterminants de santé de la population dans une dimension comparative internationale. 3. Décrire l’organisation et le mode de régulation du système de santé en France et ses spécificités en le comparant à d’autres systèmes de santé au niveau international. 4. Présenter les politiques de santé et sociales. Gratuit et ouvert à tous, le MOOC a vocation à s’adresser à un public large qui désire découvrir la santé publique par la vulgarisation scientifique : • Professionnels dans le champ de la santé, du social, du médico-social et de la protection sociale dans les secteurs public et privé. • Etudiants et personnes en formation initiale, professionnelle et continue ou en préparation aux concours. Le MOOC se déroule en six sessions correspondant à une thématique de cours. L’attestation de suivi avec succès nécessite de suivre l’intégralité des 6 cours.

Pour en savoir plus, cliquer ici

La société civile de moyen (SCM) :

La Société Civile de Moyen (SCM) constitue une structure juridique qui consiste à associer un groupe de professionnels relevant de la profession libérale notamment en vue d’une mise en commun des ressources matérielles et financières facilitant l’exercice de leurs fonctions et réduisant les coûts qui leurs sont associés. Dans le cadre de la dite société, chaque professionnel conserve son indépendance. Il ne partage pas sa clientèle et possède ses propres bénéfices.

Pour en savoir plus

Si vous êtes salariés, quelques rappels…. :

Sur le congé parental : 1erenfant : congé parental d’un an à partager entre les deux parents Enfants suivants : congé parental de 3 ans. 2 périodes à partager entre les parents : une de 24 mois et une de 12 mois

Applicable pour les naissances à partir du 1er Janvier 2015

Les droits des parents : 3 autorisations d’absence rémunérées pour les pères pour assister aux examens médicaux obligatoires dans le cadre d’une grossesse 4 jours de congés exceptionnels institués pour la conclusion d’un PACS

Le Centre National de Ressources Robert LAPLANE :

Le Centre National de Ressources Robert LAPLANE fait appel à des professionnels orthoptistes à l’échelle nationale, afin d’effectuer des bilans visuels fonctionnels auprès des personnes auxquelles il s’adresse.

Les orthoptistes avec lesquels il travaille peuvent ainsi devenir des correspondants « ressources » enrichissant le réseau de partenaires spécialistes du handicap rare.

Dans cet objectif, a été élaboré un questionnaire qui permettra de faire appel à vous directement ou d’orienter vers vous les personnes concernées. Le Centre de Ressources National Robert Laplane s’adresse à : Des jeunes qui ont en commun de présenter des troubles de la parole et/ou du langage particulièrement invalidants qui entravent leur accès à la langue et induisent des difficultés majeures de communication. Il peut s’agir d’enfants, adolescents et jeunes adultes qui associent une déficience auditive complexe à une ou plusieurs autres déficiences, ou d’enfants non sourds atteints de troubles linguistiques complexes associés ou non à une autre déficience. N’hésitez pas à consulter le site internet du Centre Laplane pour plus d’informations Vous avez des connaissances, de l’expérience et/ou avez suivi une ou plusieurs formations suivantes ; nous vous remercions de bien vouloir répondre au questionnaire sur le site

Merci de retourner le questionnaire par courrier à l’adresse suivante : CR. Laplane - 33, Rue Daviel 75013 Paris. Vous pouver également le renvoyer par courriel à l’adresse suivante : mailto Contact tél. 01 45 89 13 16

Quelques infos scientifiques :

DMLA : 16 années de vision supplémentaires pour l’Homme grâce aux cellules souches Les cellules souches sont capables de miracles et pourraient bien être l’avenir de la médecine ! La recherche fait régulièrement état d’avancées spectaculaires dans le traitement de maladies grâce à l’utilisation de ces cellules mères de tous les organes et tissus du corps humain. Le Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles vient d’en apporter la preuve une nouvelle fois : l’injection de cellules souches dans l’œil permettrait de ralentir, voire d’inverser, les effets de la Dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Pour en savoir plus

LUNETTES ANTI-LUMIÈRE BLEUE : "3 000 PAIRES VENDUES EN DEUX JOURS" Des marques de mode s’approprient le phénomène des verres filtrant la lumière bleue nocive, produits initialement lancés par les verriers. Puisque cela a marché au Japon, pourquoi cela ne marcherait-il pas aussi en France ? Proposer dans l’Hexagone ce qui fonctionne au Japon, c’est le pari d’Anne-Flore Brunet, à l’origine de Edie & Watson, start up lancée en novembre 2014. Au vu du succès apparent du développement des lunettes pour écrans au Japon, elle a décidé́ de lancer une gamme pour la France, particulièrement adaptée elle aussi à notre environnement digital. Vos patients ne portent pas de correction optique mais passent des heures devant un écran (smartphone, ordinateur, tablette, télé, etc), ces lunettes sont pour eux. Pour en savoir plus

Soigner la cécité : une nouvelle protéine en vue ? Les maladies vasoprolifératives oculaires sont responsables de la perte de vision de millions de personnes dans les pays industrialisés (dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), rétinopathie diabétique et rétinopathie du prématuré). Aujourd’hui, de nombreux patients ne répondent pas au traitement proposé ciblant un facteur spécifique, le VEGF. Une équipe de chercheurs Inserm au sein de l’Institut de la Vision (Inserm/CNRS/Université Pierre et Marie Curie) en association avec une équipe du Centre de recherche cardiovasculaire de l’université Yale, démontrent que le blocage d’une autre protéine, Slit2, empêche le développement pathologique des vaisseaux, responsable de ces maladies, dans un modèle animal. Ces travaux sont publiés dans Nature Medicine. Pour en savoir plus

Un œil bionique pour dix aveugles Pour la première fois en Alsace, des patients aveugles ont été et vont être implantés avec une prothèse épirétinienne, Argus II, qui va leur permettre de retrouver une certaine capacité de vision. Les patients alsaciens atteints de rétinopathie pigmentaire et complètement aveugles bénéficient d’un remboursement de cette prothèse grâce au programme Forfait Innovation du ministère de la Santé. Pour en savoir plus

UNRIO :

Les programmes de l’UNRIO sont disponible ICI

Pour vous informer contactez l’UNRIO : 01.40.22.03.04

Groupe Facebook SNAO :

Je vous rappelle que nous avons ouvert un groupe Facebook. Il s’agit d’un groupe fermé, réservé aux adhérents. Le but est de permettre une meilleure rapidité dans la transmission de nos informations. Ce groupe est là pour que vous puissiez échanger facilement. Vous pourrez poser vos questions, avoir les informations immédiatement, savoir ce qui se passe dans le monde orthoptique, et ainsi donner directement votre avis.

Il suffit de rechercher SNAO sur FB et de demander à rejoindre le groupe.

Petites annonces :

Comme d’habitude vous retrouverez les petites annonces sur le site ICI Continuez à nous soutenir, adhérez encore en 2015 et faites adhérer



Dans la même rubrique
Clin d’oeil de juin 2015 | Clin d’oeil de juillet 2015 | Clin d’oeil de mai 2015 | Clin d’oeil d’avril 2015
SPIP Plan du site