Syndicat des Orthoptistes Autonome SNAO Clin d’oeil 2016
 
 
Connexion adhérents

Mot de passe oublié ?
connection adhérents


 
 

SNAO
22 rue Richer
75009 PARIS
Tél : 01 40 22 03 04
Fax : 01 40 22 03 12 contact@orthoptiste.pro

 
 
ACCUEIL > Ressources documentaires > Archives du Clin d’Oeil > Clin d’oeil 2016 > Clin d’oeil de mars 2016

Clin d’oeil de mars 2016

Clin d’oeil de mars 2016

J-7 avant la tenue de notre AG le dimanche 3 avril à l’ASIEM 6 rue Albert de Lapparant Paris 7.

Point d’orgue, la remise des prix du concours organisé par le SNAO sur le thème suivant :

" Imaginez une campagne de communication innovante afin de promouvoir la profession d’orthoptiste auprès du grand public"

Les compétiteurs ont été imaginatifs et convainquants. D’intéressants projets multisupports nous sont parvenus, dont certains, dignes de véritables "pros" de la communication.

Afin de les découvrir, venez nombreux dans le grand amphithéâtre de l’ASIEM...

Et en attendant, bonnes fêtes de Pâques....

Les actualités de politique de santé

Formation professionnelle continue : le CNPS opposé à une double recertificatio

Parmi les 22 mesures contenues dans la feuille de route issue de la Grande Conférence de la Santé, le Gouvernement prévoit de mettre en place « la recertification des professionnels de santé ».

Le CNPS, qui fédère la quasi-totalité des syndicats de Libéraux de santé (32 organisations représentatives) et représente près de 400 000 professionnels, rappelle que le dispositif du DPC, instauré en 2012 par la loi HPST constitue en soi une recertification objective. En effet, d’une part, pour tout professionnel de santé, le DPC est obligatoire, et, d’autre part, il est assorti d’une procédure de contrôle de l’insuffisance professionnelle, à la main des Ordres, pouvant aboutir pour ceux qui n’ont pas satisfait à leur obligation, à une suspension d’exercice.

Vouloir, en plus de l’existant, instaurer une recertification individuelle, revient donc à imposer aux professionnels de santé un doublement de la procédure, totalement superflue pour des professionnels déjà diplômés et soumis à une obligation de formation continue.

Le CNPS considère inutilement vexatoire cette double recertification qui ouvre la voie à toutes les surenchères bureaucratiques. Les Libéraux de Santé ont autre chose à faire que de consacrer toute leur énergie à se justifier en permanence à travers un système de contrôle qui remet en cause les diplômes.

Le CNPS exige l’abandon de ce projet qui se superposerait à un dispositif existant et s’avère déjà suffisamment contraignant en soi. Rien ne justifie la double peine pour les professionnels de santé. Source : CNPS express

La Sécurité sociale moins dans le rouge que prévu En 2015, le déficit du régime général de la Sécurité sociale devrait être moins important que prévu. Il serait estimé à moins de 7 milliards d’euros, contre un déficit de 9 milliards d’euros, après avoir affiché 9,7 milliards d’euros en 2014. Pour en savoir plus : cliquez ici

Dépistage des troubles de la vue à l’école : précisions du gouvernement Michel Zumkeller, député du territoire de Belfort (90) attirait l’attention du gouvernement sur « la détection des problèmes de vue à l’école », responsable de « 30 % des cas d’échec scolaire dans l’enseignement primaire ». Au Journal Officiel, le ministère de la santé vient d’apporter une réponse : « la détection d’éventuels problèmes de vue se met précocement en place dès le bilan de la quatrième année, réalisé par les services de protection maternelle et infantile ». Pour en savoir plus : cliquez ici Mais il y a différence d’appréciation sur le dépistage des enfants entre le gouvernement et les médecins. Selon le professeur Dominique Bremond-Gignac, spécialisée en ophtalmologie pédiatrique à l’Hôpital Necker-Enfants malades « Le dépistage visuel est insuffisant et n’est malheureusement pas réalisé systématiquement à la 4ème année ». La solution ? Des délégations de tâches et protocoles de coopération. « Les orthoptistes installés en libéral pourraient bénéficier de la mise en place d’un protocole pour dépister les enfants » Pour en savoir plus : cliquez ici

Professionnels et transferts d’activité – Bilan sur les protocoles de coopération

Face aux nouveaux défis sanitaires que sont le vieillissement de la population, la hausse des maladies chroniques, l’augmentation du temps médical à consacrer à chaque patient..., les protocoles de coopérations dit « Article 51 » constituent à la fois un levier d’action et une innovation en rupture avec les modes de prise en charge « classiques ». Après 5 années d’existence et 4 ans de déploiement sur le terrain, un premier bilan a permis d’évaluer les protocoles mis en œuvre depuis plus d’un an. Pour en savoir plus : cliquez ici

Cotisations sociales, ce qui change en 2016

  • Pour les professions libérales : Le montant des cotisations de retraite et d’invalidité décès dues pour l’année 2016 ont été fixées, pour les professions libérales, par un décret du 29 décembre 2015, publié au Journal officiel du 30 décembre. Par ailleurs, un autre décret publié au Journal officiel du 31 décembre 2015 modifie les modalités de calcul des cotisations applicables aux régimes d’assurance vieillesse complémentaire et invalidité décès.
  • CSG/CRDS : Les taux de la CGS et de la CRDS sont inchangés pour 2016.
  • Principales cotisations de sécurité sociale : La cotisation totale maladie est portée à 13,59 % (contre 13, 55% en 2015) avec une part patronale de 12,84 % (au lieu de 12,80 %). La part salariale (0,75 %) reste inchangée. La cotisation vieillesse plafonnée est relevée à 15,45 % au 1er janvier 2016, en hausse de 0,1 point. Le taux de la cotisation patronale est ainsi de 8,55 % et celui de la cotisation salariale de 6,90

Entrée en vigueur du nouveau plafond CMU-C Un arrêté paru au Journal Officiel fixe le plafond des ressources prises en compte pour percevoir la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) à 8 653,16 €. Ce plafond annuel, pour une personne seule, s’appliquera à partir du 1er avril. Ce nouveau montant a été très légèrement revu à la hausse puisqu’il s’élevait à 8 645 € en 2015, soit une augmentation de 0,09%. Rapporté au mois, les revenus des bénéficiaires ne doivent pas dépasser 721€. Les ressources prises en compte sont celles des douze derniers mois. La CMU-C, accordée par l’Etat, est une mutuelle santé gratuite pour les assurés qui n’ont pas les moyens financiers de souscrire à un contrat à titre privé. Les bénéficiaires sont dispensés d’avance de frais par une prise en charge à 100% des tarifs de la Sécurité sociale. Vous ne payez plus vos dépenses chez le médecin, à la pharmacie, dans un laboratoire d’analyses, à l’hôpital ou encore chez le dentiste. La CMU-C permet également, sous certaines conditions, d’être dispensé d’avance de frais en optique, en audio et en dentaire. Aujourd’hui, 5,2 millions de personnes bénéficient de la CMU-C.

Actualités professionnelles

Rappel : KIT SNAO pour le dépistage de la rétinopathie diabétique

Le SNAO vous propose à l’occasion du dépistage de la rétinopathie diabétique le « kit retino ». Pour les indécis, il s’agit d’une sélection de bons appareils triés sur le volet avec des tarifs plus qu’intéressants. Profitez-en, mais vite, les tarifs vont changer dans peu de temps. Ce kit comprend : Les bons de commande des flyers rétino : pour une plaquette destinée aux patients : cliquez ici et une plaquette destinée aux médecins prescripteurs : cliquez ici Un « courrier type » à adresser aux médecins pour signaler que vous faites ce dépistage : cliquez ICI. Des tarifs négociés « achat groupé » avec la documentation des RNM (rétinographes non mydriatique)

  • Horus+scope DEC 200 45° portable  : 7080€ TTC Attention, tarif valable jusqu’au 31/04/2016 ! Pour en savoir plus : cliquez ici
  • ICAM d’Opto Vue 45° 15 700€ TTC pour 1 à 5 machines 14 950€ TTC pour 5 à 10 machines 14 130€ TTC pour plus de 10 machines Pour en savoir plus : cliquez ici
  • Topcon TRC-NW400 45° RNM avec table à 15 600€ TTC pour 1 à 5 machines avec colonne : 18594€ TTC 14 500€ TTC pour 5 à 10 machines 17971€ TTC 14 010€ TTC pour plus de 50 machines 15868€ TTC Pour en savoir plus : cliquez ici
  • Pour ce qui est de la lecture, le SNAO travaille sur plusieurs plateformes dont ALLCARE et CGTR. On vous en dira plus dans le prochain Oeil en coin de mai.

Vous trouverez également le lien vers une plaquette sur la prise en charge des patients ayant subi un AVC, destinée aux professionnels de santé. Ce flyer a été créé par l’URPS Ile de France et sera diffusé par le SNAO : cliquez ici Ainsi que le nouveau bon de commande pour la plaquette profession, avec des tarifs plus intéressants : cliquez ici

Offre de la société ABIOZ technologie pour les adhérents du SNAO : un achat groupé pour l’Autoréfractomètre à distance Plusoptix A12R Le Plusoptix A12R est offert jusqu’au 25 avril 2016 au tarif suivant en fonction des quantités : Description Qté P.U. HT P.U. TTC

  • Prix dégressifs en fonction du nombre de commandes :
  • Prix exceptionnel hors options valable jusqu’au 25 avril 2016 1 appareil 6 665,00 € HT 7 998,00 € TTC
  • Crédit-bail - loyer mensuel TTC (assurance DMI incluse) sur 5 ans 144,31 €
  • Prix exceptionnel hors options valable jusqu’au 25 avril 2016 5 appareils 5 700,00 € HT 6 840,00 € TTC
  • Crédit-bail - loyer mensuel TTC (assurance DMI incluse) sur 5 ans 126,60 €
  • Prix exceptionnel hors options valable jusqu’au 25 avril 2016 10 appareils 5 400,00 € HT 6 480,00 € TTC
  • Des facilités de paiement sont possibles, mais il est souvent plus intéressant fiscalement de souscrire un crédit-bail afin de tout passer en frais.
  • L’équipe commerciale d’Abioz Technologies forme et assiste gracieusement les utilisateurs lors des premières mesures et pendant toute la durée de vie de l’appareil.
  • Les mises à jour logiciels sont gratuites pendant toute la durée de vie de l’appareil. Le manuel d’utilisation, le logiciel et le rapport sont bien entendu en français et au format pdf.
  • L’appareil est livré avec 6 piles AA rechargeables standard, disponibles en supermarché à moins de 2 € pièce.
  • La garantie pièce et main d’œuvre étendue de 2 ans inclue une casse accidentelle et un matériel de prêt gratuit en cas de panne, même en l’absence de contrat de maintenance.
  • La mesure est ultra rapide en moins de 0,5 seconde (soit 5 à 10 fois plus rapide que la plupart des autres appareils) et est toujours une précision diabolique, entre autres sur l’axe de l’astigmatisme où il est régulièrement cité comme l’appareil de référence, même par rapport aux Autoréfractomètres monoculaires classiques. La photo du patient avec les reflets cornéens et les images de pathologies telles que les cataractes congénitales ou les kératocônes sont aussi très appréciés des prescripteurs.
  • Tout cela dans 750g avec un large écran tactile, ce qui en fait l’appareil le plus léger du marché.
  • Le Plusoptix de qualité Allemande est homologué et certifié CE médical par l’organisme de certification indépendant le plus réputé et le plus exigeant d’Europe, la TUV. La certification CE médical obtenue couvre bien entendu le dépistage, mais aussi le diagnostic. Afin de pouvoir effectuer votre choix en toute clarté, la société Abioz propose toujours 2 semaines d’utilisation après la livraison de votre commande et aucune facture n’est émise, ni aucun paiement exigé avant la satisfaction totale de l’utilisateur au terme de ces 2 semaines. Si la satisfaction n’est pas totale, elle reprend l’appareil, sans avoir besoin de justification et prend en charge tous les frais de transport. Contact : François Couronne ABIOZ Technologies Mobile : 06 86 43 19 94 E-mail : mailto

Hexa Service : un nouveau partenaire du SNAO

Hexa Service, spécialisé dans le service à la personne, a développé, avec la validation du Ministère de l’Economie et des Finances et du Cabinet FIDAL, un outil de gestion de la rémunération innovant pour les Orthoptistes : La Box Hexa Service. Payer sa femme de ménage ou sa garde d’enfants et plus de 30 autres services à domicile avec son compte professionnel plutôt qu’avec son argent personnel pour un coût au minimum 3 fois moindre ! C’est le seul avantage salarial qui ne soit ni taxable et non imposable. Comment ça marche ? Le dispositif, encadré par la loi Borloo, permet de financer, avec son compte professionnel, des services pour son domicile à hauteur de 1830€ par an avec en plus un crédit d’impôt de 25%. Vous améliorez votre confort de vie tout en diminuant le bénéfice imposable de votre activité professionnelle. Vos salariés peuvent également profiter de cet avantage, vous améliorez leur confort de vie sans augmenter votre masse salariale tout en bénéficiant d’un crédit d’impôt de 25%. De plus Hexa Service s’occupe de tout pour vous, du recrutement de l’intervenant jusqu’au suivi qualité. Hexa Service est présent dans plus de 50 villes et peux donc intervenir sur la majeure partie du territoire français que ce soit pour une résidence principale ou secondaire. Conclusion : Au lieu de verser 1830€ à l’Etat en impôts, vous vous les reversez sous la forme de services et vous créez de l’emploi local dans le secteur des services à la personne. Si vous le contactez de la part du syndicat, Hexa Service vous offre vos 100 premiers euros de service à valoir sur 1830 euros ou l’équivalent au prorata de la somme investie. Hexa service est joignable au 0 810 401 420 ou sur

  • Contacts : FAAF, 4 rue du colisée, 30900 Nîmes tél : 04 66 21 79 47 gsm : 06 77 47 27 16 courriel : contact@faf30.fr site : [->www.faf30.frParis" class=’spip_out’>mailto Fédération des Aveugles de France 6, rue Gager Gabillot 75015 Paris tél : 01 44 42 91 91 fax : 01 44 42 91 92
  • Partenariat SNAO avec la société Arcalia/bureau Veritas : Accessibilité et vérification des installations électriques

    Compte tenu de fortes demandes, Arcalia propose de prolonger sa remise sur l’audit accessibilité de votre cabinet. Pour commander cette prestation, connectez vous ou appelez le 0810 008 689 avec le code promotionnel SNAOBVP15 La réduction consentie par le Prestataire s’élève à 12% applicable sur les prix HT figurant sur le site. De plus, en tant qu’établissement recevant du public, vous êtes soumis à des contrôles réglementaires et notamment le contrôle des installations électriques. C’est un contrôle à faire tous les ans, qui vise à prévenir les risques d’accident et d’incendie lié aux installations électriques. Les défaillances des installations électriques peuvent être une source de départ d’incendie et d’accidents liés à des surtensions ou à des décharges électriques. Pour prévenir ces risques, la réglementation impose aux chefs d’établissements et exploitant la mise en œuvre de contrôles des installations électriques de votre cabinet. Lors de la vérification, l’inspecteur contrôle la conformité de l’installation : adaptation du matériel, fixation et état mécanique apparent, isolement, coupure d’urgence, conditions de protection contre les risques de contacts directs et indirects,… Les vérifications réalisées dans le cadre du code du travail doivent être réalisées par un organisme accrédité par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation), tel que Bureau Veritas2. Sur le site, il vous est proposé une solution simple et rapide pour gérer cette obligation (comme sur pro.arcalia.fr pour l’accessibilité). Dans ce contexte, Veritas propose d’étendre son partenariat à ces prestations de vérifications réglementaires et de vous faire bénéficier en tant qu’adhérent de 12% de réduction sur le segment "cabinet médical" du site avec le code SNAOBVP15.

    FAIRE DIRE, un outil pour améliorer la communication entre les professionnels de santé et les usagers.

    Il s’inspire des outils internationaux existants nommés : Teach-back, Show-me ou Closing-the loop. C’est un outil de communication basé sur la reformulation par le patient de l’information donnée par le professionnel de santé. Son utilisation permet de s’assurer que les informations et les consignes reçues par le patient sont bien prises en compte et retenues. L’outil comporte 3 étapes successives : Expliquer - FAIRE DIRE - Réexpliquer si nécessaire (Amalberti 2013). Pour en savoir plus : cliquez ici

    Avis de la HAS (Haute Autorité de Santé) sur les antiseptiques oculaires DACRYOSERUM, (borax, acide borique) Pour en savoir plus : cliquez ici

    Quelques avancées scientifiques :

    Glaucome – Avis favorable pour Istent et les actes médicaux associés Destiné aux patients ayant un glaucome chronique modéré, Istent a reçu un avis favorable au remboursement. Il en est de même pour les actes médicaux liés à ce dispositif. Istent, micro-stent dit de « pontage trabéculaire », est destiné aux patients ayant un glaucome de sévérité modérée et qui sont mal équilibrés par les traitements médicamenteux bien conduits. Ce dispositif en titane est posé au travers de la cornée via un acte de chirurgie mini-invasive. Pour en savoir plus : cliquez ici

    Homme contre machine, la physique et la robotique au service de la vision On peut imaginer ainsi qu’un jour les robots puissent corriger totalement les aberrations des systèmes optiques. On pourrait aussi envisager de pouvoir reprogrammer le cerveau au lieu d’apporter des solutions traditionnelles aux problèmes visuels. Pour en savoir plus : cliquez ici

    Les incroyables promesses des verres de lunettes high-tech Des traitements chimiques pour atténuer le bleu émis par les écrans, de nouvelles géométries pour réduire les troubles de la vision de près... Les concepteurs de verres rivalisent d’innovation. Pour en savoir plus : cliquez ici

    Un décor de cinéma pour tester le vieillissement Le sens de l’orientation se modifie-t-il avec l’âge ? Une équipe de chercheurs étudie les effets du vieillissement visuel grâce au Streetlab, une plateforme développée en 2012 par l’Institut de la Vision et l’UPMC qui immerge des sujets dans une rue artificielle au décor modulable, comme dans un théâtre. À découvrir dans cette vidéo. Pour voir la vidéo : cliquez ici

    Exercice professionnel :

    Licenciement après un congé maternité : les femmes bientôt mieux protégées

    Les femmes devraient être mieux protégées à leur retour de congé maternité. Les députés ont adopté à l’unanimité en première lecture une proposition de loi des radicaux de gauche pour porter de 4 à 10 semaines la période d’interdiction du licenciement pour les mères de retour de congé maternité. Le texte prévoit aussi l’extension de cette mesure protectrice aux pères. Pour en savoir plus : cliquez ici

    Notre formation continue :

    UNRIO Classique et DPC

    Le programme de l’UNRIO pour l’année 2016 est consultable ainsi que les descriptifs sur son propre site

    Pour accéder au site de l’UNRIO : cliquez ici

    RAPPEL pour le programme classique :
    - Pour les libéraux : Les frais engagés pour la formation sont déductibles des revenus professionnels. Ils peuvent en partie être pris en charge par le FIF-PL. La prise en charge pour 2016 sera au coût réel, mais plafonnée à 200 € par jour, limitée à 600 € par an et par professionnel
    - Pour les salariés : Les stages sont normalement pris en charge par l’employeur.

    N’hésitez pas à nous contacter pour poser une option sur un stage. Pierre au : 01 40 22 03 04, ou par mail : mailto

    Groupe Facebook SNAO :

    Nous vous rappelons que nous avons ouvert un groupe Facebook. Il s’agit d’un groupe fermé, réservé aux adhérents. Le but est de permettre une meilleure rapidité dans la transmission de nos informations. Ce groupe est là pour que vous puissiez échanger facilement. Vous pourrez poser vos questions, avoir les informations immédiatement, savoir ce qui se passe dans le monde orthoptique, et ainsi donner directement votre avis.

    Il suffit de rechercher SNAO sur FB et de demander à rejoindre le groupe.

    Petites annonces :

    Comme d’habitude vous retrouverez les petites annonces sur le site ICI

    Continuez à nous soutenir, adhérez encore et faites adhérer

    N’oubliez pas que nous avons une cotisation pour les salariés, faite passer l’info !



    Dans la même rubrique
    Clin d’oeil de décembre 2016 | Clin d’oeil de novembre 2016 | Clin d’oeil septembre 2016 | Clin d’oeil de mars 2016 | Clin d’oeil de février 2016 | Clin d’oeil janvier 2016
    SPIP Plan du site