Syndicat des Orthoptistes Autonome SNAO Clin d’oeil 2014
 
 
Connexion adhérents

Mot de passe oublié ?
connection adhérents


 
 

SNAO
22 rue Richer
75009 PARIS
Tél : 01 40 22 03 04
Fax : 01 40 22 03 12 contact@orthoptiste.pro

 
 
ACCUEIL > Ressources documentaires > Archives du Clin d’Oeil > Clin d’oeil 2014 > Clin d’oeil de novembre 2014

Clin d’oeil de novembre 2014

Colloque "Un regard sur le TDA/H" le 24 janvier 15 à Strasbourg

Le SNAO et l’UNRIO ont créé en 2007, la SFERO, Société Francophone d’Etude et de Recherche en Orthoptie, afin de réunir le plus grand nombre d’associations qui concourent à la promotion de l’orthoptie en France et dans les pays francophones. Les objectifs étaient de renforcer et d’élargir les compétences des orthoptistes sur les assises scientifiques propres à notre métier et de les développer, au fur et à mesure des transformations de nos pratiques et de celles du système de santé dans lequel nous évoluons. Dans ce dernier domaine, il fallait également élaborer et conduire la démarche d’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) obligatoires à chaque profession de santé, et renforcer nos propositions d’une réorganisation de la formation initiale afin que les jeunes soient formés à l’exercice actualisé du métier. Deux associations nous ont rejoints : l’AREPO Association Régionale d’Enseignement et de Pratique Orthoptique basée à Montpellier, et l’AODO Association des Orthoptistes de l’Ouest située à Brest.

La SFERO s’est dotée d’une revue trimestrielle, la Revue Francophone d’Orthoptie, dès 2008, grâce au concours des éditions Elsevier-Masson. Elle permet aux orthoptistes de rédiger sur leur pratique, développer leurs compétences et partager l’évolution de leurs savoirs professionnels.

En juin 2014, c’est l’activité "études et recherche" qui a démarré lorsque la SFERO a répondu à la consultation publique organisée par la Haute Autorité de Santé (HAS) sur le thème « Conduite à tenir en médecine de premier recours, devant un enfant ou un adolescent susceptible d’avoir un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité ». La dynamique impulsée et le soutien sans faille des quatre associations constituantes a abouti à l’organisation du colloque "Un regard sur le TDA/H ?" le 24 janvier 2015 à Strasbourg

. Le programme proposé résulte des choix de : - Mettre en commun et échanger sur les connaissances actuelles du TDA/H autour des différents intervenants médicaux, paramédicaux et médico-sociaux.
- Découvrir les dernières avancées de la recherche et s’interroger sur leurs applications cliniques, tant dans la phase diagnostique qu’au cours de l’accompagnement rééducatif de l’enfant atteint de TDA/H et notamment les liens réciproques entre attention et oculomotricité.
- Situer toute intervention auprès d’enfants présentant un TDA/H dans un cadre pluridisciplinaire et présenter les spécificités de la rééducation dans chaque discipline. Et plus particulièrement en orthoptie.

Vous trouverez toutes les informations ICI

Nous comptons sur vous pour être présents et soutenir la SFERO, notre société savante, mais aussi pour diffuser ce programme le plus largement possible auprès de vos collègues, amis, et autres professionnels de santé dans toutes les régions de France.

Adhésion 2015 :

Les appels de cotisation pour les adhésions 2015, vont bientôt partir. Vous les trouverez dans vos boîtes avant mi-décembre. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à contacter le secrétariat snao@club-internet.fr Petite nouveauté cette année. Agrafé à l’appel de cotisation, se trouvera un document concernant le droit à l’image. N’oubliez pas de le remplir et de nous le renvoyer.

Assemblée Générale :

La prochaine assemblée générale aura lieu le 22 mars 2015. Le premier tour des élections départementales (qui remplacent les élections cantonales) est prévu ce jour-là. Encore une fois nous ne pouvons que subir, puisque notre salle est réservée 3 ans en avance. L’AG est un moment important. C’est votre AG. Alors, n’oubliez pas que vous avez la possibilité de faire une procuration pour le vote du 1er tour et de venir nous rejoindre. Pensez dès aujourd’hui à bloquer votre agenda. Des postes au Conseil d’Administration seront à pourvoir. Vous pouvez d’ores et déjà nous adresser vos candidatures par courrier SNAO, 22 rue Richer, 75009 Paris. Ou par mail snao@orthoptistes.fr

Projet de loi projet de loi croissance et pouvoir d’achat :

Le 2 novembre Richard Ferrand, député PS, chargé début octobre d’une mission sur l’impact territorial de la réforme des professions réglementées, a remis, au ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron, un rapport intitulé « Pour une nouvelle jeunesse ». Il y formule vingt-huit recommandations, dont une dizaine concerne le secteur de la santé. On y retrouve encore, PROPOSITION N° 27 : Conduire une réflexion sur la reconnaissance du métier d’optométriste : « L’ouverture de la prescription de verres correcteurs aux optométristes permettrait de pallier le manque d’ophtalmologistes sur le territoire national ». Le rapport La synthèse Les 28 propositions

Heureusement, il semblerait que nos actions ai été utiles et nous ayons été entendu, car malgré cela dans la dernière version provisoire du Projet, il n’y a rien sur l’optométrie ! Pour ceux que cela intéresse, L’étude d’impact Projet de loi

Même si nous sommes satisfaits, Il convient de rester prudent, car cette version de l’avant-projet de loi Macron peut encore évoluer.

Il est maintenant urgent que la situation évolue du côté du Ministère de la Santé.

Mais inquiets de ne pas voir bouger les lignes, le SNAO a fait paraître un communiqué de presse pour interpeller le futur président du SNOF sur la nécessiter de passer à la vitesse supérieure en permettant l’extension du travail coordonné aux structures libérales orthoptiques qui regroupent près des 2/3 de la profession.

Communiqué de presse

Retombées presse : Organisation de la filière de santé visuelle : les orthoptistes interpellent le futur président du Snof Les orthoptistes attendent un engagement fort de la part du nouveau président du Snof

Le Dr. Thierry Bour prend la présidence du SNOF ;

(Source SNOF) Lors du Conseil d’Administration du SNOF (Syndicat National des Ophtalmologistes de France), samedi 15 novembre dernier, le Docteur Thierry Bour a été élu à une large majorité Président du SNOF pour un mandat de 3 ans.

Thierry Bour, Président du SNOF, (Syndicat National des Ophtalmologistes de France) : « J’inscris mon mandat dans la lignée de ceux de mon prédécesseur, le Dr. Rottier, dont je salue les quinze ans d’engagement et l’efficacité. Je souhaite travailler en cohésion avec les instances universitaires et les professions paramédicales qui entourent l’ophtalmologie pour garantir la continuité de l’accès aux soins. Nous développerons la délégation de tâches aux orthoptistes en la rendant notamment plus accessible au secteur 1. J’aurai aussi à c ?ur de continuer à plaider pour la remontée du numerus clausus en ophtalmologie. Enfin, sous ma présidence, le SNOF restera très attentif aux prochains projets de loi susceptibles d’avoir un impact sur notre pratique et sur nos patients. »

Parcours syndical et académique Thierry Bour est membre du Conseil d’administration et du bureau du SNOF depuis 2002. Il en devient le secrétaire général adjoint en 2009. Il est également secrétaire général de l’Académie française d’Ophtalmologie (AFO), Conseil national professionnel de la spécialité. Il est particulièrement spécialisé sur les questions de Démographie médicale et est l’auteur de deux rapports sur le sujet en 2003 et 2005. Le Dr. Bour est également l’auteur de deux rapports sur la filière visuelle : 2006 et 2011. Activité médicale Le Dr. Bour a une activité mixte en cabinet, clinique et hospitalière à Metz. Il est conventionné en secteur 1. A lire sur Acuité.fr : Le Dr. Thierry Bour prend la présidence du SNOF 111 jours pour un rendez-vous en ophtalmologie : Selon les résultats de cette enquête Ifop pour Jalma, relayée le 18 novembre par Les Echos, le renoncement aux soins serait moins dû aux coûts qu’aux délais d’attente dans les cabinets de spécialiste. Les délais d’attente en cabinet d’ophtalmologie se sont encore allongés de sept jours en deux ans pour attendre 111 jours. Article et document de synthèse Article sur Acuité.fr

Lapsus de Marisol Touraine :

Le 19 novembre, Marisol Touraine était l’invité du magazine de la santé sur France 5. Interrogée sur les délais d’attente dans les cabinets d’ophtalmologie, elle a répondu avoir « mis en place un nouveau dispositif dans les Pays de la Loire qui a très bien fonctionné. Là, ce sont les optométristes qui, sous la responsabilité du médecin ophtalmologiste, vérifient la vue » Et oui, encore un lapsus, car comme nous le savons tous les protocoles des Pays de Loire concernent bien évidemment les orthoptistes. Vidéo

Le lapsus a été relevé par les médias Article d’Acuité.fr

Interrogé le ministère nous a bien sur répondu qu’il s’agissait d’une erreur. Heureusement, ce qui a été surtout retenu, c’est la coopération orthoptiste-ophtalmologiste.

Accessibilité : le gouvernement crée un Kit de communication :

Le gouvernement crée un Kit de communication pour faire connaître l’agenda d’accessibilité programmée (Ad’AP). L’information sur les agendas d’accessibilité programmée se décline sur plusieurs supports :  ? De la documentation o Un guide synthétique d’informations sur les agendas d’accessibilité programmée et un powerpoint de présentation o Un guide pratique pour rendre ses locaux accessibles o 5 fiches pratiques et une rubrique questions /réponses o Une brève (article de présentation du dispositif Ad’AP) et une affiche  ? Des vidéos de présentation de Madame la Secrétaire d’Etat aux personnes handicapées à la lutte contre l’exclusion o L’accessibilité, plus qu’une obligation légale, c’est une question de solidarité ! o Concrètement, un Ad’AP c’est quoi ? o Pourquoi cette fois-ci ça va marcher ? o Les Ad’AP qu’est-ce que c’est ? o L’accessibilité : une priorité du Gouvernement  ? Une campagne radio (spot de la campagne)  ? Une campagne Internet avec un portail dédié (www.accessibilite.gouv.fr), une identité visuelle et des bannières téléchargeables dans le kit de communication  ? Une campagne d’emailings dont l’un des trois messages est reproduit ci-après :  ? Une présence sur les réseaux sociaux, avec une page Facebook et le compte Twitter "Accessible à tous".

Vous trouverez toutes les informations ICI

OGDPC : Questionnaire en ligne

L’OGDPC a mis en ligne un questionnaire qui s’adresse à tous les professionnels de santé dans le but d’évaluer le niveau de connaissance du dispositif de DPC au sein de chaque profession concernée, de répertorier/identifier les acteurs et les outils permettant de promouvoir efficacement le DPC au sein de chaque profession, et d’identifier les professionnels et (ou) professions en difficulté avec le respect de l’obligation annuelle de DPC. Ce questionnaire est à compléter avant le lundi 15 décembre 2014.

Il nous semble important que vous répondiez pour démontrer l’intérêt de la profession pour la formation continue.

ccès au questionnaire

UNRIO DPC 2015 :

Vous avez tous dû recevoir le programme DPC proposé par l’UNRIO pour 2015.

Je vous rappelle que le site www.mondpc.fr n’est pas encore finalisé pour les formations 2015. Par conséquent, vous n’y trouverez pas, pour vous inscrire, la session UNRIO-DPC 2015 choisie, mais vous pouvez déjà prévoir votre cahier de RV selon votre choix de formation, car les dates sont fixées.

Dès maintenant, n’envoyez pas votre dossier d’inscription, mais indiquez par mail au secrétariat, unrio.dpc@orthoptistes.fr (et uniquement à cette adresse), votre projet de formation, l’UNRIO vous répondra dès que les inscriptions seront possibles.

Vous retrouverez le programme et les sessions ICI

Direction de la CNAMTS (Caisse Nationale d’Assurance Maladie des travailleurs salariés)

Nicolas Revel, secrétaire général adjoint de l’Élysée, prend, le 17 novembre, la tête de CNAMTS et remplace Frédéric Van Roekeghem.

Nicolas Revel, 48 ans, énarque, a pris les rênes de l’Assurance maladie le 18 novembre, en remplacement de Frédéric Van Roekeghem, en poste depuis dix ans après deux mandats. Nicolas Revel était, depuis mai 2012, Secrétaire adjoint de l’Élysée et conseiller de François Hollande. Il y suivait les domaines de l’éducation, de la culture, du social, mais aussi de la santé, en liaison avec les autres conseillers en charge de ces dossiers, Michel Yahiel et le Pr Olivier Lyon-Caen. Ce haut fonctionnaire a également été maître à la Cour des comptes et Directeur du cabinet du Maire de Paris. Il s’occupait alors de la restructuration des hôpitaux de l’AP-HP, des soins aux démunis, de la politique de prévention ainsi que des relations avec l’Assurance maladie.

Nicolas Revel est le fils de l’essayiste et philosophe aujourd’hui décédé, Jean-François Revel, et de la journaliste Claude Sarraute. Il est également le frère de Mathieu Ricard, le moine bouddhiste porte-parole du Dalaï-Lama.

Temps partiel : un accord pour les cabinets médicaux

Extension d’un avenant à la Convention Collective National du personnel des cabinets médicaux : Sont rendues obligatoires, pour tous les employeurs et tous les salariés compris dans le champ d’application de la convention collective nationale du personnel des cabinets médicaux du 14 octobre 1981, les dispositions de l’avenant n° 64 du 1er juillet 2014 relatif au travail à temps partiel. Le texte de cet avenant peut être consulté en ligne ICI

Pour avoir quelques explications, voici un article de Maitre Danis de Almeida : Avenant n°64 du 1er juillet 2014 à la Convention collective du personnel des cabinets médicaux, applicable à compter de son extension Dérogations individuelles : 16 heures de travail par semaine 5 heures de travail par semaine pour le personnel de nettoyage et d’entretien Inapplication pour certaines situations particulières : temps partiel thérapeutique
- inaptitude consécutivement à une maladie ou à un accident professionnel Cas de dérogations :
- pour faire face à des contraintes personnelles
- pour permettre de cumuler plusieurs activités afin d’atteindre une durée globale correspondant à un temps plein Demande écrite et motivée adressée à l’employeur par lettre recommandée avec avis de réception ou remis en main propre contre décharge : délai de 30 jours calendriers laissé à l’employeur pour y répondre Contreparties générales :
- au minimum, 3 heures de travail par 1/2 journée et fixation des horaires de travail afin de ne pas empêcher le cumul de plusieurs emplois
- au maximum, 6 périodes de travail dans la semaine, sous réserve que ce regroupement soit compatible avec l’activité économique du cabinet (personnel de nettoyage et d’entretien : répartition possible sur 5 1/2 journées)
- au maximum 1 interruption d’activité dans la journée, d’au maximum 2 heures Compléments d’heures :
- possibilité de proposer au salarié un complément d’heures pour une période temporaire
- au maximum 6 avenants par an (sauf remplacement) Heures complémentaires :
- heures effectuées dans la limite de 1/10e de la durée du travail : 10%
- heures effectuées au-delà et dans la limite d’1/3 : 25%

HAS :

La HAS se propose de développer avec les professionnels de santé un Référentiel d’analyse et de progression des regroupements pluriprofessionnels de soins primaires.

L’objectif de ce référentiel est d’aider les équipes plu¬riprofessionnelles de soins primaires, formalisant un exercice coordonné pluriprofessionnel, à évaluer et à améliorer leur organisation de façon à avoir un impact béné¬fique sur la prise en charge des patients. Une matrice de maturité (MM) est une grille d’analyse des organisations de soins. Ainsi, une matrice de maturité permet l’auto-évaluation du niveau de développement organisationnel atteint par une équipe pluriprofessionnelle et, sur cette base, la mise en place d’actions d’amélioration dont les objectifs correspondent aux niveaux suivants de ceux atteints.

Plus d’information ICI

Comment transmettre une information préoccupante concernant un patient mineur ?

Régulièrement, les professionnels de santé sont confrontés à des patients mineurs connaissant des situations familiales difficiles et pour lesquels ils s’interrogent sur l’opportunité de faire un signalement ou d’émettre une information préoccupante.

Vous trouverez un article complet et intéressant sur ce sujet, sur le site de la MACSF : ICI

Simplification administrative :

Publié le 06.11.2014 - Direction de l’information légale et administrative (Premier Ministre), Source Service-public.fr « Le silence de l’administration vaut accord » : la liste des procédures concernées Inscription dans une école en dehors du secteur scolaire, agrément des associations sportives, inscription à l’université, augmentation de la durée du contrat d’apprentissage ... La loi du 12 novembre 2013 habilitant le Gouvernement à simplifier les relations entre l’administration et les citoyens pose le principe selon lequel le silence gardé par l’administration sur une demande vaut accord.

Ces dispositions s’appliquent à compter du 12 novembre 2014 aux demandes adressées aux administrations de l’État et de ses établissements publics.

La liste des procédures pour lesquelles le silence de l’administration vaut accord est disponible sur le site legifrance.gouv.fr. : ICI Elle recense les procédures qui appliquent le principe. Les procédures sont classées dans l’ordre des textes qui les régissent, en distinguant celles qui sont prévues par un code et celles qui sont prévues par une loi ou un texte réglementaire non codifié. À noter : une quarantaine de décrets listant les exceptions à l’application de ce principe ont également été publiés au Journal officiel du samedi 1er novembre 2014.

Pour en savoir plus

  • Loi du 12 novembre 2013 habilitant le gouvernement à simplifier les relations entre l’administration et les citoyens
  • Décrets listant les exceptions au Journal officiel « Lois et Décrets » (JORF n°0254 du 1er novembre 2014)

    Bulletin Questions en santé publique :

    Les résultats de la recherche en Santé Publique souffrent en France d’un réel manque de visibilité. Ceci concerne aussi bien le monde académique (hors Santé Publique) que le grand public et les décideurs. Pour pallier ce déficit, l’IReSP a créé un bulletin à large diffusion intitulé « Questions de Santé Publique ». L’objectif éditorial est de porter à la connaissance d’un large public (enseignants, étudiants, journalistes, décideurs, milieux de la recherche, associations, public concerné) les informations les plus récentes concernant des questions importantes de santé publique, rédigées de façon facilement lisible et compréhensible pour des non spécialistes, en garantissant que les informations publiées sont validées scientifiquement. La publication concerne des faits et non des positions. Au-delà de la présentation de résultats, cette publication doit également avoir des qualités pédagogiques, permettant au lecteur de mieux comprendre comment sont formulées et abordées les questions de santé publique, quelles sont les limites de ces études. « Questions de Santé Publique » est présenté sur 4 pages, traitant d’un seul et unique sujet. . Ce bulletin est gratuit.

Vous pouvez retrouver les derniers bulletins ICI Le dernier bulletin « Environnement et santé » Abonnement

Un peu de scientifique :

Cynthia Lions, orthoptiste, vidéo de soutenance de thèse : Les mouvements oculaires et le contrôle postural chez l’enfant strabique : ICI Oculomotricité : quand le cerveau se dévoile à travers nos yeux : ICI DMLA : l’Avastin autorisé dès 2015 par recommandation temporaire d’utilisation ICI Les troubles visuels au centre des inquiétudes de demain : l’OMS sonne l’alarme ! ICI Glaucome : le traitement aux ultrasons d’EyeTechCare primé à Berlin ICI Le désenchantement des Google Glass ICI Technologies 3D et vision : usage déconseillé aux enfants de moins de 6 ans, modéré pour les moins de 13 ans ICI Danger de la 3D sur la vue des enfants : les ophtalmos contestent l’alerte de l’Anses ICI

UNRIO Classique :

Le programme de l’UNRIO pour l’année 2015 est consultable ainsi que les descriptifs sur le site : PROGRAMME 2015 N’hésitez pas à nous contacter pour poser une option sur un stage. Pierre au : 01 40 22 03 04, ou par mail : unrio@orthoptistes.fr

Groupe Facebook SNAO :

Je vous rappelle que nous avons ouvert un groupe Facebook. Il s’agit d’un groupe fermé, réservé aux adhérents. Le but est de permettre une meilleure rapidité dans la transmission de nos informations. Ce groupe est là pour que vous puissiez échanger facilement. Vous pourrez poser vos questions, avoir les informations immédiatement, savoir ce qui se passe dans le monde orthoptique, et ainsi donner directement votre avis.

Il suffit de rechercher SNAO sur FB et de demander à rejoindre le groupe. Petites annonces : Comme d’habitude vous retrouverez les petites annonces sur le site ICI Continuez à nous soutenir, adhérez encor et faites adhérer



Dans la même rubrique
Clin d’oeil de juillet 2014 | Le clin d’oeil de juin 2014 | Clin d’oeil de mai 2014 | Clin d’oeil d’avril 2014 | Clin d’oeil de mars 2014 | Clin d’oeil de mars 2015 | Clin d’oeil de février 2014 | Clin d’oeil de février 2015 | Clin d’oeil de janvier 2015 | Clin d’oeil janvier 2014 | Clin d’oeil de décembre 2014 | Clin d’oeil de novembre 2014 | Clin d’oeil d’octobre 2014 | Clin d’oeil de septembre 2014
SPIP Plan du site Création site internet : Anthemis