Syndicat des Orthoptistes Autonome SNAO Clin d’oeil 2013
 
 
Connexion adhérents

Mot de passe oublié ?
connection adhérents


 
 

SNAO
22 rue Richer
75009 PARIS
Tél : 01 40 22 03 04
Fax : 01 40 22 03 12 contact@orthoptiste.pro

 
 
ACCUEIL > Ressources documentaires > Archives du Clin d’Oeil > Clin d’oeil 2013 > Clin d’oeil de mai 2013

Clin d’oeil de mai 2013

1er Forum Nationale de l’Orthoptie :

Vous avez surement entendu parler du Forum National de l’Orthoptie (Programme) qui se déroulera le 5 juillet prochain, organisé par le Pr Brémond Gignac.
Vous avez aussi surement vu que Laurent Milstayn doit y intervenir sur le thème du DPC.
Sachez que lorsqu’il a été contacté, par Mme Brémond Gignac, pour intervenir, celle-ci lui a juste annoncé qu’elle voulait organiser le 1er Forum de l’Orthoptie et demandait s’il acceptait d’y participer pour parler du DPC.
Il a bien entendu donné son accord.

Le programme officiel semble alléchant, mais quand on y regarde de plus près, il est surprenant de voir qu’il s’agit d’un forum d’orthoptie dans lequel n’interviennent presque que des ophtalmologistes, des universitaires et des médecins. Les orthoptistes ne sont pas invités à parler de notre formation initiale ni de la coopération avec les ophtalmologistes. Il s’agit d’un forum qui réunit principalement ceux qui ont œuvré pour limiter la réingénierie des études et nous emmener vers une licence.

Au vu de ces éléments, le CA du SNAO a décidé :

  1. Que Laurent Milstayn participerait à la première partie où il est question de NOTRE formation initiale sans la présence d’aucun orthoptiste, mais de tout le gratin ophtalmo et universitaire
  2. Qu’il se retirerait de son intervention de midi (quitte à se faire remplacer par quelqu’un d’autre), car la deuxième partie de matinée est divisée en 2 et que ce qui concerne la formation initiale se passe en même temps que ce qui est consacré à la formation continue dans laquelle il est censé intervenir.
    Ceci lui permettra d’assister à la partie « formation initiale » et de pouvoir, encore une fois, ne pas laisser passer des paroles « fausses »

De plus, nous souhaitons être assez nombreux durant cette matinée pour pouvoir reprendre les propos des orateurs, si cela s’avèrait nécessaire. Nous préparerons une liste de questions à poser, si la salle peut intervenir, ou à hurler, si la parole n’est pas donnée à la salle.

Il faut que nous organisions cela en amont et nous brieferons celles et ceux qui seront de notre côté pour s’opposer aux vues qu’ont les OPH et les universitaires de NOTRE formation.

Afin d’avoir une idée du nombre de personnes présentes et prêtes à nous soutenir, n’hésitez pas à nous faire part de votre présence par mail snao@orthoptistes.fr et à nous dire si oui ou non vous souhaitez prendre la parole, à l’aide, si besoin de questions préparées.

Optométristes :

Catherine Lemorton, députée socialiste de Haute-Garonne et surtout Présidente de la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale, s’est renseignée à notre demande sur la Proposition de Projet de Loi (PPL) de Gérard Bapt sur la reconnaissance de l’optométrie.

Renseignements pris et recoupés par 2 interlocuteurs différents du cabinet de Marisol Touraine : cette PPL n’est pas une commande du gouvernement et ne sera pas validée par celui-ci.

C’est une initiative personnelle (commanditée par l’AOF : les optométristes) de Gérard Bapt qui devra, seul et certainement sans appui du groupe socialiste des affaires sociales, porter ce projet de proposition et qui devrait donc, être rejeté.

L’UNPS (Union Nationale des Professions de Santé) vient également de prendre position contre les demandes de reconnaissance des optométristes.

Laurent Milstayn a été sollicité pour rédiger un courrier en ce sens. Nous avons ainsi pu exprimer notre opposition claire en associant l’ensemble des professions médicales et paramédicales et nous en avons profité pour rappeler que la formation initiale se doit d’être remodelée correctement afin de lui permettre d’atteindre un niveau suffisant pour répondre aux besoins de santé publique et d’accès aux soins. Lettre de l’UNPS ICI

Ce courrier a été adressé à Marisol Touraine le 15 mai 2013

L’Union Nationale des médecins spécialistes a également écrit à la Ministre à ce sujet. Vous trouverez la lettre ici ainsi qu’un article complet sur leur site

Comme vous le voyez, nous avons obtenu de nombreux soutiens, mais ne relâchons pas notre attention, car les optométristes restent mobilisés, notamment pour cette nouvelle proposition de projet de loi. Voici ce que l’on nous a rapporté :

Les optométristes reçoivent ceci : « Bonjour à tous, Le député Gérard Bapt étudie actuellement l’opportunité de déposer un projet de Loi visant à reconnaître l’Optométrie en France. Les forces politiques en présence sont suffisamment nombreuses et violentes pour le dissuader d’aller au bout de son projet. Afin de l’aider à rester à l’écoute de son courage, toute personne concernée doit lui écrire afin de lui dire en quelques lignes tout le bien qu’elle pense d’un tel projet. Gérard Bapt : gbapt@assemblee-nationale.fr Si vous êtes en manque d’inspiration, voici une lettre type. Un texte personnel est bien sûr préférable. Monsieur le Député, J’ai appris par la presse professionnelle que vous allez déposer une proposition de loi concernant la réglementation de l’optométrie en France. Étant opticien-optométriste, je suis témoin des difficultés d’accès aux services oculo-visuels de nombreuses personnes, et je tiens à vous apporter tout mon soutien pour cette proposition de loi. J’ai conscience de la réticence des certains professionnels de santé et vous demande persister. Notre système de santé doit s’améliorer afin de faciliter l’accès aux soins oculo-visuels de toute la population Française. Me tenant à votre disposition, je vous prie de croire, Monsieur le Député, à mes sentiments distingués."

Nous pourrions nous aussi nous mobiliser pour faire comprendre à ce député qu’il se trompe de combat en lui envoyant un courrier. Nous pourrions lui expliquer que son projet de loi est inutile, car nous, orthoptistes, sommes déjà présents. Voici un exemple de courrier que vous pourriez lui adresser.

Restons mobilisés, restons vigilants !

LMD :

Régulièrement, des questions écrites sont posées par les députés aux Ministres de l’Enseignement supérieur et de la Santé. Nous vous remercions pour tout ce vous faites de votre côté. Merci à tous ceux qui ont envoyé la lettre, merci à ceux qui ont pu rencontrer leur député et merci de votre soutien. Notre combat continu.

Liste des questions ICI

Article sur le plus du Nouvel Obs :

L’article soumis au Nouvel Observateur vient de paraitre sur notre profession et sur nos inquiétudes.

Vous le trouverez ICI

Elections CARPIMKO : petit message de Véronique Dissat, auquel je m’associe :

Un seul mot d’ordre : VOTEZ et faites VOTER autour de vous vos collègues syndiqués ou non....

Et pourquoi voter, alors qu’il n’y aura qu’un candidat ? Et quelle candidate : Maria PLAZA que nous ne présentons plus : Secrétaire Générale du SNAO, suppléée par Françoise ROGER (qui connaît bien la CARPIMKO pour en avoir été administrateur titulaire à la difficile période de la réforme de 2003).

- Pour montrer que les orthoptistes sont intéressés à leur Caisse de retraite, qu’ils auront leur mot à dire dans les prochaines réformes, et que leurs places sont justifiées dans les différentes commissions et au sein du Bureau.
- Mais aussi, pour l’intérêt que vous portez à avoir des collègues et un syndicat qui mouillent leurs chemises (eux), pour éviter que les cotisations n’augmentent trop, et que les retraités maintiennent leur pouvoir d’achat. La situation n’est pas facile, mais il faut continuer à nous donner le pouvoir d’être entendus.

Les bulletins de vote vont vous parvenir dans la semaine du 3 juin... Cette année, par souci de simplification : un bulletin et une enveloppe seulement. Un bulletin avec votre identité sous forme de code barre et une case à cocher, le tout à mettre dans l’enveloppe T Une dernière consigne : surtout aucune mention, signature ou tampon qui pourraient rendre votre vote nul, pas plus sur le bulletin que sur l’enveloppe

Postez votre bulletin tout de suite et dans tous les cas avant le 25 juin, le 26, il sera trop tard

Soirée étudiants :

Cette année encore, le SNAO organise, en partenariat avec la MACSF et le CIPS (Centre d’information de Professionnel de santé), une réunion d’accueil des nouveaux orthoptistes

le 26 juin 2013 à 17 h 30
22 Rue Richer
75009 Paris.

Cette réunion d’information vient compléter l’intervention, faite dans les universités par Mme Christine Glomeau du CIPS, et traitera de sujets importants :

- Les différentes conventions
- L’exercice salarié
- L’exercice libéral
- Les démarches en début d’exercice

Nous terminerons par un buffet convivial qui permettra à tout le monde d’échanger et de poser ses questions.

Cette réunion est ouverte à tous les futurs diplômés de 2013 de France. N’hésitez pas à faire passer l’information.

Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire en m’envoyant un mail à snao@orthoptistes.fr

Impôts :

Dernière ligne droite avant de faire sa déclaration d’impôts.

Vous trouverez ICI, un petit document pour aider les libéraux à remplir la déclaration 2042

Intervention des libéraux en EHPAD :

Le 20 mars 2013, le Conseil d’État a rendu un arrêt (n° 345885), concernant les contrats-types prévus par le décret n° 2010-1731 du 30 décembre 2010 relatif à l’intervention des professionnels de santé exerçant à titre libéral dans les EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Tous les détails et les explications ICI L’employeur est tenu de respecter les propositions du médecin du travail : Il résulte de l’article L4624-1 alinéa 2 du Code du travail que le médecin du travail est habilité à proposer des mesures individuelles telles que mutations ou transformations de postes, justifiées par des considérations relatives notamment à l’âge, à la résistance physique ou à l’état de santé physique et mentale des travailleurs.

En application de son obligation de sécurité de résultat en matière de protection de la santé de la sécurité des salariés de l’entreprise, l’employeur est tenu de prendre en considération ces propositions et, en cas de refus, de faire connaître les motifs qui s’opposent à ce qu’il y soit donné suite.

Le pouvoir du médecin du travail de proposer des mesures individuelles peut être mis en oeuvre à l’occasion de tout examen, qu’il s’agisse d’une visite de reprise ou de toute autre visite prévue par le Code du travail en cours d’exécution du contrat de travail.

Face à un tel avis, l’employeur est tenu de respecter les préconisations émises par le médecin du travail. Même formulées au conditionnel ou sous la forme d’un souhait, les préconisations du médecin du travail ont une valeur contraignante pour l’employeur.

En cas de désaccord, il a toujours la possibilité d’exercer un recours en contestation. Si le salarié fait valoir que l’employeur a manqué à son obligation, il appartient au chef d’entreprise de justifier qu’il a procédé aux adaptations recommandées par le médecin du travail.

La jurisprudence contrôle rigoureusement le respect de l’obligation de sécurité qui incombe à l’employeur. Ainsi, lorsqu’à l’issue du premier examen médical de reprise, le médecin du travail déclare le salarié partiellement inapte et précise qu’il peut dans l’attente du second examen être affecté à un poste excluant le port de charges supérieures à 10 kg, l’employeur ayant réaffecté l’intéressé à son ancien poste doit justifier qu’il a réalisé cette adaptation ou que celle-ci était impossible (Cass. soc. 14 octobre 2009 n° 08-42878).

Il résulte d’une jurisprudence constante que le licenciement pour inaptitude intervenu alors que l’employeur n’a pas pris en compte les recommandations du médecin du travail est sans cause réelle et sérieuse.

Un peu de scientifique :

Zoom sur la protection solaire : ICI Conjonctivite allergique du printemps : ICI Eye Talk : des lunettes qui lisent pour les non-voyant : ICI

UNRIO :

Classique : Le programme de l’UNRIO pour l’année 2013 est disponible ; vous pouvez le consulter ainsi que les descriptifs sur le site : PROGRAMME 2013

Il reste des places sur les stages de fin d’année.

RAPPEL : Pour les libéraux : Les frais engagés pour la formation sont déductibles des revenus professionnels. Ils peuvent en partie être pris en charge par le FIF-PL. La prise en charge pour 2013 sera au coût réel, mais plafonnée à 200 € par jour, limitée à 1 000 € par an et par professionnel
- Pour les salariés : Les stages sont normalement pris en charge par l’employeur. N’hésitez pas à nous contacter pour poser une option sur un stage.

UNRIO-DPC Jusqu’à la fin juin, il reste des places sur les stages suivant :
- « Pré-requis Visuels Nécessaires aux Apprentissages Scolaires : Quel Dépistage ? » Lundi 10 et mardi 11 juin à Brest
- « AVC et Orthoptie », Lundi 24 et mardi 25 juin à Lyon
- « Rééducation Orthoptique du Déséquilibre binoculaire », Jeudi 27 et vendredi 28 juin à PARIS

RAPPEL : Pour toute inscription, il est nécessaire de créer son profil sur le site : https://www.mondpc.fr/

CONTACT : Pierre au : 01 40 22 03 04, ou par mail : Pour l’UNRIO : unrio@orthoptistes.fr Pour l’UNRIO-DPC : unrio.dpc@orthoptistes.fr

Petites annonces :

Comme d’habitude vous retrouverez les petites annonces sur le site

Continuez à nous soutenir, adhérez encore en 2013 et faites adhérer

N’oubliez pas que nous avons une cotisation pour les salariés, faite passer l’info !

Merci à tous pour votre soutien.



Dans la même rubrique
Clin d’oeil de juin 2013 | Clin d’oeil de mai 2013 | Clin d’oeil d’avril 2013 | Clin d’oeil de mars 2013 | Clin d’oeil de février 2013 | Clin d’oeil de janvier 2013 | Clin d’oeil de décembre 2013 | Clin d’oeil de novembre 2013 | Clin d’oeil d’octobre 2013 | Le clin d’oeil de septembre 2013 | Clin d’oeil de juillet 2013
SPIP Plan du site Création site internet : Anthemis