Syndicat des Orthoptistes Autonome SNAO Clin d’oeil 2013
 
 
Connexion adhérents

Mot de passe oublié ?
connection adhérents


 
 

SNAO
22 rue Richer
75009 PARIS
Tél : 01 40 22 03 04
Fax : 01 40 22 03 12 contact@orthoptiste.pro

 
 
ACCUEIL > Ressources documentaires > Archives du Clin d’Oeil > Clin d’oeil 2013 > Clin d’oeil de juin 2013

Clin d’oeil de juin 2013

Les représentants du SNAO ont été reçus le 28 juin au cabinet de Marisol Touraine :

Inquiétés par les termes employés par Mme Geneviève Fioraso en réponse à M. Jean Marie Bockel qui affirmait comme quasi acquise la reconnaissance des optométristes, les représentants du SNAO ont reçu l’assurance du Ministère de la Santé que cette voie n’était nullement envisagée et que les orthoptistes constituaient la piste privilégiée pour l’évolution de la filière visuelle.

Au sujet de la réforme de notre formation initiale, le Ministère nous a assuré de la légitimité de nos demandes et fera en sorte que, dès la publication prochaine des orientations de la Stratégie Nationale de Santé, le cabinet se positionne ouvertement pour l’ouverture d’une démarche de meilleure adéquation entre les besoins de santé publique dans la filière visuelle et une formation renouvelée des orthoptistes.

Clairement, ce temps sera un deuxième temps suite à notre intégration dans le système LMD et nous laisse l ?espoir de voir aboutir nos revendications.

Lettre de Madame FIORASO

Questions au gouvernement :

Grâce à vous, de nombreuses questions ont été posées aux Ministères de la Santé et de l’Enseignement Supérieur. Les réponses commencent à arriver, mais sont toutes identiques :

« Les travaux de réingénierie de la formation menant au certificat de capacité d’orthoptiste se sont achevés le 18 janvier 2013. Ils ont été engagés sur la base d’un constat partagé portant sur l’inadéquation du référentiel actuel de formation régi par l’arrêté du 16 décembre 1966 modifié, avec les évolutions récentes du métier d’orthoptiste. Ils ont été menés par un groupe de travail piloté conjointement par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et le ministère des Affaires sociales et de la Santé, rassemblant des formateurs, des enseignants-chercheurs, des étudiants et des professionnels orthoptistes. Le référentiel de formation construit sur une durée de six semestres et donnant droit à l’attribution de 180 crédits transférables et capitalisables (ECTS) a été approuvé par les deux ministères, les formateurs, les enseignants-chercheurs et les étudiants membres de ce groupe de travail. Il s’agit incontestablement d’un renforcement de la formation actuellement dispensée dans les universités. Par ailleurs, une mission conjointe de l’inspection générale des affaires sociales et de l’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche a été engagée à la demande conjointe du ministère des Affaires sociales et de la Santé et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. L’objectif assigné à cette mission est de produire des recommandations relatives au processus d’universitarisation des formations initiales des professions paramédicales. Concernant la question du niveau de reconnaissance universitaire du nouveau référentiel de formation conduisant au certificat de capacité d’orthoptiste, dont la mise en oeuvre est prévue à compter de la rentrée 2014, il convient d’attendre les conclusions de la mission d’inspection. »

Cette réponse reste insuffisante et ne répond pas à notre problématique, car nous sommes en profond désaccord avec la conclusion des travaux et surtout la façon dont ils ont été menés. C’est pourquoi nous proposons, à ceux qui avaient pu obtenir que leur député ou sénateur pose une question, de reprendre contact avec eux avec un nouveau courrier que vous trouverez en pièce jointe

Pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, vous pouvez encore envoyer la lettre qui figurait dans le Clin d’oeil d’Avril. Même si nous connaissons déjà la réponse, il est utile de continuer. Plus il y aura de questions posées, plus les ministères réfléchiront sur le bien-fondé de leur position

1er Forum National d’orthoptie :

Certains d’entre vous nous ont fait part de leur présence à ce forum. Nous vous remercions pour votre implication.

Comme vous le savez, bien qu’en complet désaccord avec ce forum, notre position a été de choisir la participation plutôt que la politique de la chaise vide et du boycott.

Nous avons décidé de ne pas être dans l’agressivité. L’idée est d’apporter la contradiction de manière réfléchie et constructive et de démolir dans la mesure du possible l’argumentation adverse. Il faut qu’ils comprennent que la licence n’est pas la solution.

Si vous êtes présents, nous vous distribuerons sur place, des questions à poser. Cela vous donnera un support de base, mais bien sûr vous êtes libres d’en poser d’autres. Venez donc nous voir dès votre arrivée.

D’autre part, il faut se battre pour participer à la partie réservée aux enseignants en orthoptie. Il n’y a aucune raison que les orthoptistes soient exclus de ces discussions. L’enseignement ne doit pas se faire sans les orthoptistes.

Programme et inscription

Nouvelle cotation :

La CHAP (Commission de hiérarchisation des actes) s’est réunie le 20 juin et a officialisé une cotation pour la rétinographie. Il s’agit d’un acte dans le cadre du dépistage de la rétinopathie diabétique avec ou sans télétransmission. C’est la fin de discussions avec la caisse et les ophtalmologistes, discussions menées depuis janvier. Cet acte est en lien avec les recommandations HAS.

Vous trouverez ICI les détails des libellés.

Un acte de lecture pour les ophtalmologistes est prévu. Cet acte sera validé pour eux en septembre. Les actes orthoptiques et ophtalmologiques partiront ensemble pour suivre leur parcours habituel, à savoir : validation par la HAS, puis l’UNOCAM, puis l’UNCAM. Tout devrait être finalisé en fin d’année.

Groupe Facebook SNAO :

Je vous rappelle que nous avons ouvert un groupe Facebook. Il s’agit d’un groupe fermé, réservé aux adhérents. Le but est de permettre une meilleure rapidité dans la transmission de nos informations. Ce groupe est là pour que vous puissiez échanger facilement. Vous pourrez poser vos questions, avoir les informations immédiatement, savoir ce qui se passe dans le monde orthoptique, et ainsi donner directement votre avis.

Il suffit de rechercher SNAO sur FB et de demander à rejoindre le groupe.

Accessibilité :

Vous êtes nombreux à nous poser encore des questions sur l’obligation de rendre les locaux accessibles, d’autant plus que la date buttoir du 1er janvier 2015 approche.

Voici donc à nouveau quelques outils pour appréhender au mieux cette obligation. Vous trouverez un maximum d’information dans le guide « les locaux des professionnels de santé : réussir son accessibilité »

Je vous rappelle qu’il est toujours possible de demander une dérogation 3 motifs sont prévus par la loi :
- Impossibilité technique liée à l’environnement ou la structure du bâtiment
- Préservation du patrimoine architectural.
- Disproportion manifeste entre la mise en accessibilité et ses conséquences : impact économique pouvant entrainer un déménagement ou même une fermeture de cabinet, réduction significative de l ?espace dédié à l’activité. C’est certainement le dernier point qui sera le plus régulièrement évoqué par les orthoptistes pour demander une dérogation. Il vous faudra alors remplir le document Cerfa N° 13824*01 : « Demande d’autorisation de construire, d’aménager ou de modifier un établissement recevant du public (ERP) » Cette demande doit être déposée en mairie. Chaque département, au sein de la Direction départementale des territoires (DDT), a un correspondant accessibilité. Vous trouverez également ICI la liste détaillée des correspondants, classée par département, avec leurs coordonnées. N’hésitez pas à les contacter.

9ème baromètre de la santé visuelle, réalisé par Opinion Way pour l’AsnaV :

L’Asnav a présenté la 9ème édition de son Baromètre de la santé visuelle élaboré avec Opinion Way. Ses résultats montrent que 3 Français sur 4 renouvellent leurs lunettes au moins tous les trois ans. L’enquête révèle aussi une meilleure prise de conscience de l’importance d’une bonne vue au volant et de la nécessité de protéger ses yeux au soleil, mais les comportements à risque perdurent.

Selon ce 9ème Baromètre de la santé visuelle, la vue reste la préoccupation de santé majeure des Français, devant les maladies cardiovasculaires chez les adultes, et au même niveau que les problèmes de dents des enfants pour les parents. Le contrôle visuel est par ailleurs un acte de prévention intégré par deux tiers de la population : 71% font contrôler leur vue au moins tous les deux ans. Malgré tout, 36% (vs. 27% en 2012) estiment encore ne pas avoir besoin de correction et ne se sentent pas concernés par un contrôle visuel. Autre résultat encourageant : un respect croissant des prescriptions. Aujourd’hui, seulement 6% à 7% des personnes ayant reçu une prescription de lunettes ou de lentilles ne la respectent pas, contre 13 à 19% l’année dernière.

Côté conduite, 22% des conducteurs ne portent pas leur correction au volant, contre 30% l ?année dernière. Les jeunes se montrent aussi mieux informés : 42% des 16-24 ans connaissent aujourd’hui l ?arrêté de 2010 qui impose aux candidats au permis « les examens appropriés pour s’assurer que son acuité visuelle est compatible avec la conduite ». Face au soleil, on observe aussi une nette amélioration du port de solaires : 83% des Français en possèdent pour aux-même et 77% pour leurs enfants (contre 68% en 2012). 8 consommateurs sur 10 les achètent chez l ?opticien, avec pour premier critère de choix la protection UV.

Les comportements à risque restent cependant encore trop nombreux : 26% des Français pensent qu ?ils n ?ont pas besoin de leurs lunettes pour se déplacer dans la rue, 22% des conducteurs ne les mettent jamais au volant, et seulement 6% d’entre eux pensent avoir un défaut visuel mal ou non corrigé, ce qui est très loin de la réalité. A la maison, le port de l’équipement est encore trop souvent délaissé (un quart de la population ne chausse pas ses lunettes pour se déplacer dans leur logement ou cuisiner, et 16% pour prendre leurs médicaments.). Enfin, malgré un temps croissant d ?exposition aux écrans, 22% des porteurs de lunettes ne les portent pas devant la télévision et 14% ne les portent pas devant l ?ordinateur. Conséquence : 30% des Français déclarent souffrir de fatigue visuelle, contre 19% en 2012.

Dossier de Presse Présentation des résultats

Projet de création d ?un réseau d’orthoptistes prenant en charge les patients victimes d’AVC en Ile de France par l’URPS ORTHOPTISTES IDF :

Le Schéma Régional d’Organisation des Soins Volet AVC prévoit la mise en oeuvre de filières de prise en charge et les systèmes d’information adaptés. Afin d ?améliorer les conditions du retour au domicile du patient après son hospitalisation et/ ou son séjour en centre de rééducation, le groupe de travail auquel les orthoptistes ont participé préconise l’amélioration de la coordination entre les différents rééducateurs (kinés, orthophonistes, orthoptistes...) et les médecins généralistes. Dans ce contexte, il est attendu la création d’un réseau régional d ?orthoptistes.

Les départements concernés sont : 75, 77, 78, 91, 92, 93, 94 et 95.

L’URPS lance donc un appel aux orthoptistes de la région Ile de France qui prennent en charge des patients victimes d’AVC, et qui souhaitent participer à la création de ce réseau qui se veut informel dans un premier temps.

Inscriptions

Personnel médical hospitalier :

Le report des congés annuels non pris pour raisons de santé : La circulaire N°DGOS/RH3/2013/129 du 29 mars 2013 a mis les dispositions applicables aux personnels médicaux en conformité avec la réglementation européenne. Cette circulaire prévoit les motifs et les modalités du report des congés annuels.

Plus de détails ICI

Un peu de scientifique :

Des lentilles capables de prendre des photos, bientôt à portée de pupilles ! ICI

Des lunettes à réalité augmentée au service des déficients visuels ICI

Découverte d’une sixième couche de la cornée ICI

Glaucome : du traitement quotidien au trimestriel ICI

Traitement du glaucome : de nouveaux effets secondaires décelés ICI

UNRIO :

UNRIO-Classique : Le programme de l’UNRIO pour l’année 2013 est disponible ; vous pouvez le consulter ainsi que les descriptifs sur le site : PROGRAMME 2013

RAPPEL : Pour les libéraux : Les frais engagés pour la formation sont déductibles des revenus professionnels. Ils peuvent en partie être pris en charge par le FIF-PL. La prise en charge pour 2013 sera au coût réel, mais plafonnée à 200 € par jour, limitée à 1 000 € par an et par professionnel
- Pour les salariés : Les stages sont normalement pris en charge par l’employeur. N’hésitez pas à nous contacter pour poser une option sur un stage.

UNRIO-DPC Vous pouvez consulter le programme ICI

RAPPEL : Pour toute inscription, il est nécessaire de créer son profil sur le site : https://www.mondpc.fr/

CONTACT : Pierre au : 01 40 22 03 04, ou par mail : Pour l’UNRIO classique : unrio@orthoptistes.fr Pour l’UNRIO-DPC : unrio.dpc@orthoptistes.fr

Petites annonces :

Comme d’habitude vous retrouverez les petites annonces sur le site



Dans la même rubrique
Clin d’oeil de juin 2013 | Clin d’oeil de mai 2013 | Clin d’oeil d’avril 2013 | Clin d’oeil de mars 2013 | Clin d’oeil de février 2013 | Clin d’oeil de janvier 2013 | Clin d’oeil de décembre 2013 | Clin d’oeil de novembre 2013 | Clin d’oeil d’octobre 2013 | Le clin d’oeil de septembre 2013 | Clin d’oeil de juillet 2013
SPIP Plan du site Création site internet : Anthemis