Syndicat des Orthoptistes Autonome SNAO Clin d’oeil 2013
 
 
Connexion adhérents

Mot de passe oublié ?
connection adhérents


 
 

SNAO
22 rue Richer
75009 PARIS
Tél : 01 40 22 03 04
Fax : 01 40 22 03 12 contact@orthoptiste.pro

 
 
ACCUEIL > Ressources documentaires > Archives du Clin d’Oeil > Clin d’oeil 2013 > Clin d’oeil de décembre 2013

Clin d’oeil de décembre 2013

Adhésion 2014 :

Les appels de cotisation sont partis la semaine dernière. Si vous ne l’avez pas reçu, n’hésitez pas à nous le faire savoir, ou à passer par la page "adhésion" du site. Je vous rappelle que cette année, vos bulletins d’adhésions ne devront pas être envoyés comme il était d’usage à la Trésorière, Mme GRAFFEILLE, à Marseille, mais directement au SNAO à Paris, en ayant pris soin de noter sur l’enveloppe « Adhésion 2014. » A l’occasion de cet envoi, nous vous remercions également de bien vérifier les informations notées sur votre fiche d’identification et de compléter vos coordonnées de cabinet(s) (numéro de téléphone notamment pour qu’il apparaisse dans l’annuaire en ligne).

Merci d’avance pour votre collaboration !

Assemblée Générale :

La prochaine assemblée générale aura lieu le 23 mars 2014. C’est aussi le jour du 1er tour des élections municipales. Cela tombe mal, mais malheureusement la réservation des locaux se fait 3 à 4 ans avant. Il est donc difficile de prévoir ce genre de chose, surtout lorsque le gouvernement change les dates des élections quelques mois avant. Alors bien sûr, dur dilemme. D’autant plus, que certains sont engagés sur des listes. L’AG est un moment important. C’est votre AG. Alors ,oubliez pas que vous avez la possibilité de faire une procuration pour le vote du 1er tour et de venez nous rejoindre. Je vous rappelle que comme tous les ans, le conseil d’administration est renouvelle un tiers de ses membres. Vous pouvez donc nous envoyer notre candidature (il faut avoir 2 ans d’adhésion minimum). Nous comptons sur vous.

CFE :

La CFE pose chaque année de nombreuses questions.

Voici quelques petites informations qui devraient, je l’espère éclaircir les choses.

- le seul élément pris en compte dans la base d’imposition de la C.F.E est la valeur locative des biens passibles d’une taxe foncière. Elle est établie dans chaque commune où le professionnel dispose de locaux : un avis d’imposition par commune et par cabinet. Les remplaçants sont imposés à leur domicile.

- La CFE est due par les entreprises qui exercent leur activité au 1er janvier de l’année, les entreprises nouvellement créées n’y sont pas soumises durant l’année de leur création. Ensuite, lors de la 1re année d’imposition, elles bénéficient d’une réduction de moitié de la base d’imposition.

- Le créateur ou repreneur d’entreprise doit déposer la déclaration 1447-C-SD avant le 31 décembre de l’année de création ou de reprise, afin que les éléments d’imposition pour l’année suivante soient établis. Cela concerne : * La création ou la reprise d’un établissement en cours d’année (sauf s’il s’agit d’un transfert total de l’activité professionnelle dans la même commune), * Un changement d’exploitant en cours d’année ou au 1er janvier de l’année suivante. * Si la cession de l’entreprise a lieu en cours d’année, c’est le cédant qui est redevable de la CFE pour l’année entière. Il doit déclarer le changement d’exploitant avant le 31 décembre. * Si le changement prend effet au 1er janvier de l’année suivante, c’est le nouvel exploitant qui est imposé sur les bases de l’activité de son prédécesseur et qui doit effectuer la déclaration avant le 31 décembre de l’année de cession.

- Nous sommes assujettis à une cotisation minimum lorsque les bases d’imposition sont faibles sauf, bien sûr, les professionnels expressément exonérés (implantation en ZFU, ZRR...) Si vous êtes assujetti à une cotisation minimum l’avis d’imposition mentionne OUI sur la ligne 6. Cette cotisation minimum est fixée par le Conseil municipal et dépend du montant des recettes. Pour des recettes inférieures à 100 000€, elle doit être comprise 206 € et 2 065 €. Cette base peut être réduite de moitié, au plus, sur délibération de la commune, pour les professionnels ayant exercé leur activité à temps partiel ou pendant moins de 9 mois dans l’année.

Loi consommation :

Ce projet de loi a fait couler beaucoup d’encre, mais il est allé au bout. Les professions de santé ont été choquées de voir des dispositions concernant la santé dans une loi sur la consommation.

Dans un courrier adressé le 25 novembre à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, le Centre national des professionnels de santé (CNPS) a demandé l’abrogation du projet de loi sur la consommation de toutes les dispositions qui conduisent à « une dérégulation progressive du secteur de la santé ». Dans la ligne de mire du CNPS, la suppression de la prescription médicale obligatoire pour les lentilles de contact et la vente des tests de grossesse en supermarché. « Ce texte comporte non seulement des dangers pour la santé des patients, mais surtout il est en totale incohérence avec le déploiement de la future stratégie nationale de santé », écrit-il.

Les syndicats d’ophtalmologistes ont également lutté contre , surtout inquiets par le passage de 3 à 5 ans pour la possibilité de renouvellement des lunettes par les opticiens ainsi que par la suppression de l’obligation de Pm pour les lunettes. Alerte presse du 5 septembre 2013 L’Académie française d’Ophtalmologie a également montré son inquiétude. Communiqué de l’Académie française d’Ophtalmologie, du 9 décembre 2013 du 9 décembre 2013.

Les syndicats d’opticiens se sont manifestés contre la mise en avant de la vente par internet et de la mauvaise presse qui leur a été faite. Le fait qu’il ne soit plus nécessaire d’avoir un diplôme en optique est une réelle inquiétude pour eux et pour les Français.

Malgré la mobilisation de la filière, l’Assemblée nationale a voté, en seconde lecture, l’article 17 quater du projet de loi sur la Consommation et ses amendements.

Vous trouverez le communiqué de presse du CNPS ainsi qu’un article sur la position du SNOF : Le Snof dit « oui » au maintien de la durée de validité d’ordonnance à 3 ans, mais « non » à la mention de l’écart pupillaire.

Benoît Hamon de son côté défend sa loi et s’exprime ainsi sur la libéralisation du marché de l’optique : « cela va accélérer les ventes sur Internet. Mais le but est que les prix pratiqués sur Internet, qui sont plus bas, amènent à ce que les opticiens baissent les prix, a-t-il souligné. Actuellement, rien n’explique sérieusement que les lunettes soient deux fois plus chères pour le même service en France qu’en Angleterre, en Allemagne... », a-t-il martelé. Article complet.

L’UNAPL mobilise contre l’asphyxie des professions libérales :

Majoration de 40% de la CFE pour certains professionnels en BNC, étatisation de la retraite avec menace de captation des réserves, stigmatisation des entreprises libérales et mépris du gouvernement : trop c’est trop pour l’UNAPL qui a décidé de passer à l’action.

Pour ce faire, l’UNAPL a lancé une vaste pétition nationale sur internet et les réseaux sociaux. Elle appelle les professionnels libéraux, au premier rang desquels les libéraux de santé, à se mobiliser en signant cette pétition et en écrivant en un seul clic à tous les parlementaires pour leur faire part de leur exaspération face à cette situation.

Un courrier a été adressé au 1er ministre et un dossier de presse est à disposition.

L’action de protestation lancée par l’UNAPL a été relayée dans la presse nationale et régionale, par les télévisions et les radios. En voici le best-off : AFP : Fiscalité, réforme des retraites : les professions libérales se mobilisent Le Figaro : La contestation s’étend aux professions libérales Les Echos : Les professions libérales et le mépris de l’exécutif L’Opinion : les professions libérales accusent le gouvernement de « délit de sale gueule » Europe 1 : Les professions libérales sont-elles les plus à plaindre ? Europe Soir - Le débat - Le ras le bol fiscal des professions libérales

Signez la pétition et envoyez directement une lettre à votre député et votre sénateur.

DMLA :

Le 12/12/13, le sujet de Allo Docteur était la DMLA avec un reportage sur la rééducation où l’on voit notre collègue Marion Cuvier.

Vous pouvez la voir ICI

Et ICI un document supplémentaire sur DMLA et cholestérol.

Autre information : Un nouveau traitement contre la DMLA humide arrive sur le marché.

Des cellules de cornée reconstituées à partie de cellules de cheveux :

Article à lire ICI

Groupe Facebook SNAO :

Je vous rappelle que nous avons ouvert un groupe Facebook. Il s’agit d’un groupe fermé, réservé aux adhérents.

Le but est de permettre une meilleure rapidité dans la transmission de nos informations. Ce groupe est là pour que vous puissiez échanger facilement. Vous pourrez poser vos questions, avoir les informations immédiatement, savoir ce qui se passe dans le monde orthoptique, et ainsi donner directement votre avis.

Il suffit de rechercher SNAO sur FB et de demander à rejoindre le groupe.

DPC 2014, rappel :

Les programmes UNRIO/DPC 2014 est prêt. Vous pouvez le trouver sur notre site ICI Afin de pouvoir vous inscrire aux programmes DPC, il vous faut avant tout créer votre profil sur mon.dpc .

Pour vous aider, l’OGDPC a mis en ligne un mode d’emploi qui vous explique comment créer votre compte et comment vous inscrire à un programme. Vous le trouverez ICI

Pour créer votre compte, il faudra vous munir au préalable : - d’une adresse électronique ; - de votre N° Adeli et/ou N° de carte CPS ; - des copies dématérialisées de votre Carte CPS et votre RIB (scan, pdf, etc.).

Pour vous inscrire à un programme UNRIO, il faudra envoyer à l’UNRIO 1. la fiche d’inscription UNRIO-DPC remplie et signée ICI 2. Une feuille de soins 3. un chèque de 20€ pour frais de dossier 4. du chèque de caution de 150€ 5. Une enveloppe timbrée avec l’adresse à laquelle vous désirez recevoir la confirmation d’inscription au stage UNRIO :

UNRIO-Classique : Le programme de l’UNRIO pour l’année 2014 est disponible. Vous pouvez le consulter ainsi que les descriptifs sur le site : PROGRAMME 2014

RAPPEL : Pour les libéraux : Les frais engagés pour la formation sont déductibles des revenus professionnels. Ils peuvent en partie être pris en charge par le FIF-PL. La prise en charge pour 2013 sera au coût réel, mais plafonnée à 200 € par jour, limitée à 1 000 € par an et par professionnel
- Pour les salariés : Les stages sont normalement pris en charge par l’employeur. N’hésitez pas à nous contacter pour poser une option sur un stage.

CONTACT : Pierre au : 01 40 22 03 04, ou par mail : Pour l’UNRIO classique : unrio@orthoptistes.fr Pour l’UNRIO-DPC : unrio.dpc@orthoptistes.fr

Petites annonces :

Comme d’habitude, vous retrouverez les petites annonces sur le site

L’année a, cette fois encore, encore été longue et chargée : LMD, optométristes, protocoles de coopération, avenant 10, nouvelle lettre clé…

Nous espérons que vous êtes satisfaits de notre travail et espérons que vous serez encore là avec nous à nous soutenir en 2014 ! En tout cas, nous, nous serons là pour la profession et pour vous tous !

En attendant, je vous souhaite de bonnes fêtes !

Et n’oubliez pas :

Continuez à nous soutenir, adhérez encore en 2014 et faites adhérer

N’oubliez pas que nous avons une cotisation pour les salariés, faite passer l’info !

Merci à tous pour votre soutien.



Dans la même rubrique
Clin d’oeil de juin 2013 | Clin d’oeil de mai 2013 | Clin d’oeil d’avril 2013 | Clin d’oeil de mars 2013 | Clin d’oeil de février 2013 | Clin d’oeil de janvier 2013 | Clin d’oeil de décembre 2013 | Clin d’oeil de novembre 2013 | Clin d’oeil d’octobre 2013 | Le clin d’oeil de septembre 2013 | Clin d’oeil de juillet 2013
SPIP Plan du site Création site internet : Anthemis