Syndicat National Autonome des Orthoptistes
Informations
Actualités générales
Retour

Covid-19: Informations au 25 Mars 2020

Mercredi 25 mars 2020
Partager :
Partager

Neuvième jour de cette période de confinement liée à l'épidémie covid-19, voici les informations au 25 Mars 2020 pour les orthoptistes et plus largement pour les professionnels de santé:

  • Covid-19: Le SNAO vous répond

Orthoptistes, que vous soyez adhérents ou non au SNAO, nous vous proposons d'envoyer vos questions au sujet de l'épidémie covid-19 et de votre activité orthoptique:

  1. Envoyez vos question par mail à contact@orthoptiste.pro avant vendredi 27 Mars 10h
  2. Certaines questions seront sélectionnées en concertation avec les administrateurs du SNAO
  3. Le Président du SNAO y répondra par une vidéo enregistrée que nous publierons samedi dans la matinée

 

  • Indemnités journalières CPAM: mise en place de la plateforme en ligne

Suite à la mise en place de la plateforme en ligne le 25 Mars 2020, une nouvelle infographie est mise à disposition expliquant par ou commencer la procédure selon sa situation

Nous savons qu'à ce jour (25 Mars 2020), ces indemnités journalières ne seront données qu'à un seul des deux parents, celui qui se trouve dans l'incapacité totale de travail (le télétravail est exclu).

Cliquez-ici pour accédez à la nouvelle infographie

 

  • Fonds de solidarité covid-19

L'Etat a mis en place, avec les Régions, un Fonds de solidarité doté d'1 milliard d'euros pour le mois de mars 2020 qui permettra le versement d'une aide défiscalisée aux plus petites entreprises dont les orthoptistes libéraux touchés par la crise du coronavirus

Qui est concerné par cette aide? Les orthoptistes libéraux avec un BNC inférieure à 60 000€

Quelles sont les conditions pour bénéficier de cette aide?
- Avoir fait l'objet d'une fermeture administrative
- Avoir subi une perte de 70% de chiffre d'affaires en mars 2020 en comparaison avec mars 2019

Si vous avez ouvert votre cabinet après le 1er mars 2019: c'est le chiffre d'affaires mensuel moyen entre la date de création et le 1er mars 2020 qui sera pris en compte dans le calcul

Si vous avez bénéficié d'un congé pour maladie, accident du travail ou maternité en mars 2019: c'est le chiffre d'affaires mensuel moyen entre le 1er avril 2019 et le 1er mars 2020 qui sera pris en compte dans le calcul

Pour les nouveaux installés, le cabinet doit avoir été ouvert avant le 1er février 2020

L'aide est composée de plusieurs niveaux:
- Jusqu'à 1500€ peuvent être versés par la DGFIP. Rendez-vous dès le 1er Avril 2020 sur impots.gouv.fr
- Pour les entreprises qui connaissent le plus de difficultés, une aide complémentaire de 2000€ peut être obtenue au cas par cas auprès des Régions. Contactez votre région à partir du 15 Avril 2020

Retrouvez ici le guide complet concernant la mise en place du fonds de solidarité

  • L'ARS Ile-de-France demande la fermeture des cabinets d'orthoptie

L'ARS Ile-de-France demande à l'ensemble des orthoptistes de la région de cesser immédiatement toutes les activités de soins, si cela n'était pas encore le cas.
Nous vous invitons à vous rapprocher de l'URPS Orthoptistes d'Ile-de-France pour toute information complémentaire

Les autres URPS de France ont contacté leur ARS pour voir ce qu'il en était dans leur région.

De son coté, SNAO s'est rapproché du Ministère pour savoir si cette demande de l'ARS pouvait être considérée comme une fermeture administrative, ce qui ouvrirait des droits aux orthoptistes et notamment à l'aide de l'état de 1500€, sans condition.

Vous trouverez le document de l'ARS Ile-de-France ci-dessous

  • Orthoptiste, demandez le report de votre loyer

En cette période d’épidémie, beaucoup d’entre vous se posent la question du paiement des loyers. Ne pas confondre annulation et suspension pour report.

Le projet de loi d'urgence prévoit d’autoriser le gouvernement à décider de toute mesure :"Permettant de reporter ou d’étaler le paiement des loyers, des factures d’eau, de gaz et d’électricité afférents aux locaux professionnels, de renoncer aux pénalités financières et aux suspensions, interruptions ou réductions de fournitures susceptibles d’être appliquées en cas de non-paiement de ces factures, au bénéfice des très petites entreprises dont l’activité est affectée par la propagation de l’épidémie".

Mais il n’a pas encore été déterminé pour l’heure quelles étaient les "très petites entreprises" ni les conditions pour déterminer l’impact sur l’activité du professionnel

- Si vous êtes propriétaire de votre cabinet (directement ou via une SCI)  

Les banques françaises se sont engagées à tout mettre en œuvre pour aider leurs entreprises clientes, comme annoncé dans le communiqué de presse de la Fédération Bancaire Française datée du 15 mars 2020. Contactez votre banque. Attention, il faudra tout de même régler les intérêts et assurance de l’emprunt. 

- Si vous êtes locataire de votre cabinet 

Vous avez la possibilité de suspendre le paiement de vos loyers en échangeant avec votre propriétaire et en trouvant un accord avec celui-ci. 
Votre propriétaire ayant lui aussi ses propres contraintes économiques : aucun décret d’application ne l’oblige à accepter à ce jour. 

Les loyers et les charges restes dues par le locataire pour les mois de mars et d’avril. 

 A noter : On pourrait s’attendre dans les prochaines semaines à connaitre les contours des nouvelles dispositions qui permettraient aux locataires de voir leur loyer reporté si leur activité a été interdite par la loi (restaurant, cabinet médical fermé…) et qui ont donc vu leur chiffre d’affaires baisser, ne permettant pas de régler leur loyer. Notamment pour les personnes bénéficiant du fond de solidarité.

Le SNAO met à votre dispositions ci-dessous plusieurs documents un modèle de courrier type pour demander le report de votre loyer

  • Service minimum pour les opticiens

Afin d’assurer la permanence des soins en santé visuelle, en lien avec le Ministère des Solidarités et de la Santé, les trois syndicats d’opticiens ont mis en place un dispositif de service minimum destiné aux patients.
Celui-ci a pour vocation d’assurer le suivi des demandes urgentes, dans des conditions optimales de sécurité, tant pour le public que pour les personnels.
Dans ces magasins ouverts quelques heures par semaine, vous pourrez avoir accès :
• Au renouvellement des équipements cassés ou perdus ;
• Au renouvellement des équipements inadaptés uniquement sur nouvelle ordonnance spécifiant le caractère d’urgence ;
• A la délivrance d’un équipement optique pour tout personnel soignant dans le cadre du plan Covid-19 ;

Les prises en charge suivantes sont non recommandées :
• La contactologie : une activité à risque dans le cadre de la transmission du Covid-19 (manipulation, contact, conjonctivite). Il n’est donc pas recommandé de délivrer des lentilles de contact et des produits d’entretien. Dans ce cas, votre opticien-ne vous invitera à porter vos lunettes pendant toute la durée du confinement.
• L’examen de vue doit rester l’exception et se limiter aux cas d’absolue nécessité.

En savoir plus

  • Nouvelle attestation de déplacement dérogatoire

En application de l’article 3 du décret du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, une nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est mise à disposition.

Dorénavant, la date et les horaires de début de sortie sont à mentionner obligatoirement

Téléchargez la nouvelle attestation de déplacement ci-dessous

 

Courage à vous, on y croit!
A demain