Syndicat National Autonome des Orthoptistes
Informations
Actualités générales
Retour

Covid-19: Informations au 24 Mars 2020

Mardi 24 mars 2020
Partager :
Partager

Huitième jour de cette période de confinement liée à l'épidémie covid-19, voici les informations aux 24 Mars 2020 pour les orthoptistes et plus largement pour les professionnels de santé:

  • Aides financières pour les orthoptistes au 24 Mars 2020

Le SNAO a réalisé un arbre décisionnel pour aider les orthoptistes à s'y retrouver dans les aides financières à leurs dispositions pendant cette épidémie covid-19.
Attention! Les informations contenues dans cette infographie sont amenées à évoluer très rapidement
au vu de la situation, nous mettrons à jour ces informations au fur et à mesure en indiquant la date de dernière modifications.

Cliquez ici pour voir acccéder à l'infographie

A partager et à diffuser largement!

  • Indemnités journalières de la CPAM

Le site « declare.ameli.fr » sera adapté dès demain pour permettre aux orthoptistes d'utiliser cet outil de demande d'arrêt de travail soit quand leur état de santé justifie qu'ils soient préventivement confinés à leur domicile, soit quand ils doivent garder leur enfant.

Il ne sera donc plus nécessaire d'appeler la plateforme téléphonique (09 72 72 21 12)  pour pouvoir formuler une demande d'indemnisation d'arrêt de travail dans ce cadre.

Les orthoptistes symptomatiques ou malades du COVID-19 devront être arrêtés, comme le reste de la population, sur prescription d'un arrêt de travail par un médecin.

  • Les orthoptistes interpellent le Premier Ministre

Bien que les médias en parlent beaucoup, le décret promis pour l'aide de 1500€ aux indépendants n'est pas encore publié.

Le SNAO avec les professionnels de santé rééducateurs interpellent le Premier Ministre sur le mode de calcul des 1500€ promis dans le cadre du Fond de Solidarité.

A ce jour, nous savons que les orthoptistes libéraux pourront être éligibles à cette aide
Cependant, nous estimons que le calcul est biaisé : perdre 70% de son chiffre d'affaire en 15 jours est impossible.

Ces modalités sont trop restrictives à nos yeux, et nous nous mobilisons pour faire évoluer ce texte avant sa publication au journal officiel
Nous demandons que la date de référence soit le 16 mars; le jour de l'appel au confinement par le Président de la République

Lire le communiqué de presse ici

  • Orthoptistes, vous pouvez obtenir un prêt garanti par l'état

Le président de la République a annoncé le 16 mars un dispositif de garantie de l’Etat de 300 milliards d’euros pour des prêts accordés par les banques afin de répondre aux besoins de trésorerie des entreprises impactées par la crise du coronavirus.
Le prêt garanti par l’Etat est un prêt de trésorerie d’un an. Il comportera un différé d’amortissement sur cette durée. L’entreprise pourra décider, à l’issue de la première année, d’amortir le prêt sur une durée de 1, 2, 3, 4 ou 5 années supplémentaires. Ce prêt de trésorerie pourra couvrir jusqu’à trois mois de chiffre d’affaires. Le prêt bénéficie d’une garantie de l’Etat à hauteur de 70 à 90%, selon la taille de l’entreprise. Les banques conservent ainsi une part du risque associé. 

Les orthoptistes qu'ils soient libéraux ou en société peuvent bénéficier de ce prêt

La démarche à effectuer par une entreprise intéressée est de se rapprocher de sa banque. Celle-ci examinera la demande de l’entreprise.

Les réseaux bancaires commercialiseront ces prêts à partir du mercredi 25 mars 2020. Compte tenu de la taille de l’enveloppede garantie de 300 milliards d’euros, ces prêts seront abondamment disponibles, et ce jusqu’à la fin de l’année. Les clients sont ainsi invités à éviter, s’ils le peuvent, de concentrer leurs demandes dans les premiers jours de commercialisation

Nous vous invitons à lire ici le guide complet pour bénéficier d'un prêt garanti par l'état

  • Report des échéances fiscales perso et pro

Le prélèvement à la source (PAS) permet d'adapter rapidement vos prélèvements à votre situation.

- Vous pouvez tout d'abord moduler à la baisse votre taux de prélèvement à la source : en revoyant à la baisse vos revenus de l'année, votre taux et vos acomptes mensuels (ou trimestriel, sur option) seront recalculés par l'administration. Cela permet d’ajuster à la baisse pour l’avenir votre taux de PAS et vos acomptes futurs.
- Vous pouvez également reporter vos acomptes de BIC/BNC/BA à l’échéance suivante. 

Pour reporter l’échéance du mois d’avril, il vous suffit de reporter l’échéance de l’acompte mensuel dû en avril. Il sera alors dû en mai, en même temps que l’acompte du mois de mai.
Les acomptes trimestriels peuvent également être reportés.
Les acomptes mensuels peuvent être reportés trois fois dans l’année (éventuellement trois fois de suite) et les acomptes trimestriels une fois par an.

Ces démarches (modulation ou report d'acompte) sont à effectuer dans votre espace particulier sur impots.gouv.fr, rubrique « Gérer mon prélèvement à la source » avant le 22 du mois pour que les modifications puissent être prises en compte pour le mois suivant.

Dans les situations les plus difficiles, il est également possible de supprimer temporairement un acompte. Cela n’annule pas l’impôt dû mais permet de différer son paiement. Les contribuables peuvent en effet faire des versements spontanés et libres à tout moment pour éviter les régularisations en une seule fois.

En savoir plus ici

  • Réserve sanitaire

Nous nous félicitons tous de cet élan de solidarité qui pousse les orthoptistes à s'engager dans la réserve sanitaire. A ce jour, au niveau national, les besoins prioritaires ne concernent pas les orthoptistes. Cliquez-ici pour suivre l'évolution des besoins.

Cependant, l'ARS Grand-Est, appelle les professionnels de santé à se porter volontaires.
Vous pouvez remplir le formulaire en ligne directement ici

A notre connaissance, l'ARS Hauts-de-France est aussi en train de mettre en place un appel au volontariat auprès des professionnels de santé. Pour l'instant il n'y a pas encore de formulaire en ligne.

  • Prévoyance: Ne vous trompez pas de combat

Nous lisons ici et là que vous souhaiter résilier vos contrats prévoyance car celui ci ne vous prend pas en charge actuellement. Nous comprenons votre colère et c'est d'ailleurs pour cela que le SNAO cherche à faire bouger les lignes. Mais malheureusement, ils sont dans leur droit. Ce risque n'est pas couvert en l'état actuel des choses.
Ne vous trompez pas de combat. Votre contrat de prévoyance est un contrat d'assurance et comme tout contrat d'assurance il est là pour assurer un risque potentiel. Alors bien sur, si vous n'avez pas de problème ce contrat ne servira à rien. Mais le jour où le problème se présente il peut vous sauver. Personne n'est à l'abris d'un accident ou d'une pathologie lourde qui vous empêcherait d'aller travailler pendant une longue période. 
Ne réagissez pas à chaud. Vous n'aller pas résilier votre assurance voiture car vous n'avez pas d'accident depuis 10 ans, ni votre assurance maison car vous ne l'avez jamais utiliser. Alors pensez pareil pour votre prévoyance. Si demain vous devez vous arrêter 6 ou 12 mois elle vous sera indispensable.

  • Aide et d’accompagnement psychologique des professionnels de santé

Afin de venir en aide aux professionnels de santé exposés à un risque de détresse émotionnelle dans les circonstances actuelles, l’association SPS (Soins aux Professionnels en Santé), reconnue d’intérêt général, propose son dispositif d’aide et d’accompagnement psychologique avec : 

- Une écoute téléphonique par des psychologues avec réorientation via le numéro vert SPS 0 805 23 23 36 ou l’application mobile Asso SPS 24h/24, 7j/7.
-Des téléconsultations ou consultations de psychologues, médecins généralistes et psychiatres via le réseau national du risque psychosocial. 

Les coordonnées des professionnels assurant ce soutien sont accessibles sur le site de l’association.

Accédez ici au site de l'association SPS

Accédez ici à la page dédiée au covid-19

  • Lunettes et lentilles: informations covid-19

Le virus Covid-19 peut être présent dans les larmes et peut se manifester en premier symptôme par une conjonctivite.

Lavez soigneusement tous les jours vos lunettes à l’eau savonneuse et essuyer à l’aide d’une microfibre. Elles peuvent être porteuses du virus.

Les lunettes permettent également de se protéger les yeux des projections éventuelles d’une personne infectée (projection dans les yeux qui est une voie de passage du virus). Les préférer aux lentilles si vous êtes amené à rencontrer des personnes éventuellement porteuses du virus.

Nous remercions Mme Alexandra AVOUAC-BULIK d'avoir rédigé cette fiche d'information et nous l'avoir transmis pour l'a diffuser à l'ensemble des orthoptistes

Téléchargez le document complet ci-dessous

  • Publications au Journal Officiel

Voici les derniers textes en lien avec l'épidémie covid-19 sortis ce jour:
- Loi de finance rectificative
- Loi de finance rectificative : garanti de l’état sur les crédits
- Etat d’urgence sanitaire : Condition de déclaration et règles qui peuvent être imposées
- Urgence sanitaire : disposition prises
- Etat d’urgence : mesures concernant la santé

Passez une bonne soirée, on se retrouve demain