Syndicat des Orthoptistes Autonome SNAO L’examen d’entrée et les annales
 
 
Connexion adhérents

Mot de passe oublié ?
connection adhérents


 
 

SNAO
22 rue Richer
75009 PARIS
Tél : 01 40 22 03 04
Fax : 01 40 22 03 12 contact@orthoptiste.pro

 
 
ACCUEIL > Espace lycéen-étudiant > L’examen d’entrée et les annales > L’examen d’entrée

L’examen d’entrée

La formation d’orthoptiste se déroule en trois années avec un examen d’entrée. Il existe 15 lieux de formation. L’examen d’entrée pour les études d’orthoptie est prévu début septembre 2012 pour la plupart des facultés chargées de la formation initiale. Chaque lieu de formation a ses propres modalités et dates limites d’inscription.

Les candidats doivent justifier du baccalauréat de l’enseignement secondaire ou d’un titre équivalent. Dans certaines U.F.R., une pré inscription est obligatoire, l’inscription définitive n’étant autorisée qu’après un entretien du candidat avec les responsables de la formation.

Aucune dispense de scolarité n’est accordée (diplôme d’infirmière, d’opticien, visiteur médical, licences…), il n’y a pas de limite d’âge mais chacun doit passer l’examen d’entrée comme indiqué ci-dessous.

Programme de l’examen d’entrée modifié par l’arrêté du 17 mars 1999

  • Un examen d’admission à la formation d’orthoptiste est organisé annuellement par l’unité de formation et de recherche responsable de la formation, avant le 15 octobre de l’année universitaire considérée.
  • Cet examen comporte des épreuves écrites anonymes et une épreuve orale.
  • Les épreuves écrites portent sur :
    • les sciences de la vie (durée : deux heures ; coefficient 1)
    • la physique (durée : deux heures ; coefficient 1)
  • Les sujets sont conçus sur la base des programmes enseignés dans les classes de terminales de lycée, section scientifique, tels qu’ils ressortent des arrêtés fixant le programme des enseignements de sciences de la vie et de la Terre et physique-chimie dispensée en terminale S.

Annales

L’épreuve orale d’admission consiste en une évaluation des connaissances générales des candidats ainsi que de leurs aptitudes psychophysiques. Elle est affectée du coefficient 2.

L’ensemble de ces épreuves est jugé par un jury désigné par le président de l’université ou le directeur de l’établissement habilité, sur proposition du directeur de l’unité de formation et de recherche responsable de la préparation.

Seuls les candidats reçus à cet examen sont autorisés à entreprendre les études en vue du certificat de capacité d’orthoptiste.

Ainsi il est nécessaire d’avoir suivi une section scientifique en terminale. Il n’y a pas de vrai prépa permettant de se mettre à niveau. Il faut cependant se renseigner auprès de centres de préparation aux professions paramédicales (infirmières, kinés, orthophonistes…) qui peuvent peut-être aider à une telle préparation.



Dans la même rubrique
L’examen d’entrée | Les sujets d’examen
SPIP Plan du site Création site internet : Anthemis