Syndicat des Orthoptistes Autonome SNAO Que fait l’orthoptiste ?
 
 
Connexion adhérents

Mot de passe oublié ?
connection adhérents


 
 

SNAO
22 rue Richer
75009 PARIS
Tél : 01 40 22 03 04
Fax : 01 40 22 03 12 contact@orthoptiste.pro

 
 
ACCUEIL > Découvrir l’orthoptie > Que fait l’orthoptiste ? > Bilan orthoptique

Bilan orthoptique

C’est l’examen indispensable pour L’EVALUATION DES CAPACITES VISUELLES .
C’est « l’état des lieux » qui permet le diagnostic orthoptique et le projet de soins. Il sera conduit en fonction de la pathologie et de l’âge du patient, des plaintes décrites , de ses besoins propres en rapport avec ses activités (le travail sur écran, la lecture, le sport …).

Il permettra de répondre à la demande du prescripteur, qui recherche soit une aide au diagnostic médical, soit une explication du/des dysfonctionnement(s) par rapport à la plainte du patient et ses répercutions.

Les observations qui en découlent vont permettre :

- à l’orthoptiste : d’établir lediagnostic orthoptique et de construire avec le patient un projet de rééducation ou de réadaptation transmis au médecin prescripteur
- au médecin : d’établir le diagnostic médical
- au patient : de mieux comprendre ses troubles et de mieux cerner ses possibilités.

Voici quelques comportements significatifs pouvant rendre nécessaire le bilan orthoptique :
- un bébé qui ne joue pas, n’attrape pas, ne s’intéresse pas à son entourage
- un écolier qui a des difficultés scolaires
- un enfant qui se tient trop près de son livre, de l’écran de la télévision

De même l’apparition de symptômes tels que :
- des céphalées,
- une fatigue visuelle,
- une gêne à la lumière,
- des difficultés de concentration,
- une vision trouble à la fixation prolongée,
- une vision double,
- des pertes d’équilibre.

Ainsi qu’en présence :
- d’un strabisme,
- d’une paralysie oculomotrice (limitation de l’action d’un muscle de l’œil),
- d’un torticolis(attitude particulière de la tête ou du corps),
- d’une rougeur oculaire
- de clignements fréquents des paupières
- de la fermeture d’un œil
- de démangeaisons et larmoiements excessifs

Certaines pathologies chroniques (diabète, hypo ou hyperthyroïdie, myasthénie,...), les pathologies neurologiques ( traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, sclérose en plaques,etc.), peuvent entraîner des contrôles réguliers chez l’orthoptiste, afin de réaliser des examens d’exploration fonctionnelle prescrit par le médecin (généraliste, ophtalmologiste, neurologue, pédiatre,etc.).

En fonction des résultats du bilan, des séances de rééducation peuvent être proposées par l’orthoptiste qui propose le nombre de séances et les techniques employées.

Celles-ci consistent en des actes adaptés à chacun selon sa déficience et vont permettre une restauration partielle ou totale de la vision fonctionnelle c’est-à-dire de l’efficacité visuelle. A l’issue de la dernière séance, l’orthoptiste adresse au médecin prescripteur une fiche retraçant l’évolution du traitement orthoptique.



Dans la même rubrique
Le dépistage | Bilan orthoptique | La rééducation orthoptique | Les yeux et la vision | La Vision de l’enfant | La Vision de l’adulte | La Vision et le vieillissement | La rééducation fonctionnelle de la déficience visuelle
SPIP Plan du site Création site internet : Anthemis